le Bonjour du 19 mars 2022

Amis de l’église st Jean Berchmans ° st Michel

Le Bonjour du 19 mars 2022

La norme des 200 personnes maximum à l’église est supprimée. L’obligation du port du masque est tombée aussi. Le lavement des mains reste recommandé.

Vu l’énorme facture de mazout reçue récemment, (6000 euros !), nous sommes contraints de ne plus chauffer l’église durant la semaine pour les messes de 11h30 et 18h30, pour lesquelles on recommandera le port d’une veste chaude…

Les personnes qui peuvent nous soutenir dans les frais à payer par l’église (gel pour les mains, électricité, mazout, sont remerciées d’avance. Que ce soit par la collecte ou par un don au compte :  BE76 0016 7006 8295BIC GEBABEBB de l’église ST-JEAN BERCHMANS                     

Ce samedi 12 mars : a eu lieu la célébration du 500° anniversaire de la Canonisation de st Ignace de Loyola et de st François Xavier,

Peut être une image de 5 personnes et intérieur
Peut être une image de 1 personne et intérieur

Comme cela a été annoncé aux messes dominicales, nous vous invitons à participer ensemble au Congrès Mission qui se déroule ce week-end, 18 au 20 mars à la basilique de Koekelberg à Bruxelles. Programme : https://www.congresmission.be/   Allez découvrir la variété des propositions, tables rondes, les ateliers, veillées ; Eucharistie, village de stands, …

Le Père Tommy Scholtes, Martin Rondelet sj, Louis Tonneau, Grégoire le Bel, Louis Tonneau, Caroline Jeunechamps, Gilles Barbe, Marie Rottier, le Forum St Michel et les jésuites seront présents et prendront la parole

Prière pour la Paix

Lue par par le pape au cours de son audience ce mercredi matin :

« Seigneur Jésus-Christ, Fils de Dieu, prends pitié de nous, pécheurs !

Seigneur Jésus, né sous les bombes de Kiev, prends pitié de nous !

Seigneur Jésus, qui es mort dans les bras de sa mère dans un bunker de Kharkiv, prends pitié de nous !

Seigneur Jésus, envoyé au front à 20 ans, aie pitié de nous ! Seigneur Jésus, qui vois encore des mains armées à l’ombre de ta croix, prends pitié de nous !

Pardonne-nous, Seigneur, si, non contents des clous avec lesquels nous avons percé ta main, nous continuons à boire le sang des morts déchirés par les armes. Pardonne-nous, Seigneur, si ces mains, que tu as créées pour garder, sont devenues des instruments de mort.

Pardonne-nous, Seigneur, si nous continuons à tuer notre frère, si nous continuons comme Caïn à enlever des pierres de notre champ pour tuer Abel. Pardonne-nous, Seigneur, si nous continuons à justifier la cruauté par notre fatigue, si par notre douleur, nous légitimons la cruauté de nos actes.

Pardonne-nous la guerre, Seigneur. Seigneur Jésus-Christ, Fils de Dieu, nous t’implorons ! Arrête la main de Caïn ! Éclaire notre conscience, que notre volonté ne soit pas faite.

Ne nous abandonne pas à nos propres actions ! Arrête-nous, Seigneur, arrête-nous !

Et quand tu auras arrêté la main de Caïn, occupe-toi de lui aussi. C’est notre frère.

Ô Seigneur, arrête la violence ! Arrête-nous, Seigneur ! »

Matinée Oasis ce 19 mars. (Aussi ce 2 et 16 avril) de 9h15 à 11h15  

(Chapelle Notre-Dame des Apôtres)

  • Office des Laudes aménagé
  • Apports pour la réflexion et la prière personnelle à partir de l’Ecriture (textes du dimanche ou du saint du jour ou…)
  • Une heure personnelle en silence avec la possibilité de rencontrer l’animateur
  • Une rencontre finale du groupe pour conclure par des approfondissements ou des partages de fruits de la matinée dans un climat de prière.

Animateur ce samedi : Paweł Bondaruk sj,

20 mars. 3e dimanche de Carême (Lc 13,1-9)

Moïse, déterminé, curieux et ouvert à Dieu, ouvre le chemin. Il mène le troupeau du désert à la montagne. Là, appel de Dieu et réponse spontanée.

Dieu se dévoile : « je connais tes souffrances » ou « Je vais libérer le peuple ». Paroles fortes de Dieu sensible à ce que nous vivons, Dans nos souffrances et dans nos joies.

Une même nourriture spirituelle nous est offerte, Une même boisson provenant d’un rocher spirituel, Une source qui est le Christ.  Tout événement est occasion de conversion.

Dieu ne s’épuise pas en impatience. Et si « notre figuier » semble porter peu de fruit, Il l’entourera lui-même de fumier, ou de grâces, pour qu’il porte du fruit à l’avenir. Carême, temps de grâce et de jeûne. (TS, Editions jésuites)

La Syrie et le Liban : deux pays à vif. Le premier est exsangue et endeuillé. Le second est en colère et au bord de la faillite. Deux nations transformées en échiquiers des puissances étrangères. Deux peuples qui peinent à trouver les raisons d’espérer. Un immobilisme politique et une classe politique pour qui l’objectif premier est trop souvent le maintien au pouvoir et les privilèges qui l’accompagnent. Une région touchée de plein fouet par les défis environnementaux et climatiques.

Le temps d’une soirée, le père Nawras Sammour, jésuite syrien, ancien directeur régional du Service jésuite des réfugiés (JRS) au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, nous évoquera les difficultés quotidiennes pour les habitants de Syrie et du Liban, deux pays aux nombreuses divisions communautaires et blessures de guerre. Il nous parlera également des initiatives locales qui œuvrent pour le respect, le dialogue, la reconstruction et la réconciliation. Il nous témoignera enfin de sa vocation au service du Christ et de l’humanité.

Théobar : 27 mars

Un ThéoBar (18-30 ans) aura lieu le dimanche 27 mars de 20h à 21h30. Invitée-témoin : Anne-Claire de Liedekerke, présidente de Make Mothers Matter: une ONG qui a pour mission de défendre, faire reconnaître et soutenir les mères, actrices de changement. Rendez-vous à partir de19h45 au 47 avenue de l’Armée, à deux pas de l’église. Après la messe de 18h30.

WEMEET (Accueil de familles de réfugiés pour les « clochers » d’Etterbeek) et l’arrivée de réfugiés ukrainiens à Etterbeek. « En route… »

3 millions d’Ukrainiens ont fui leur région pays depuis l’invasion par la Russie. Des centaines de personnes sont déjà arrivées en Belgique. Administrativement, leur accueil est simplifié par rapport à des accueils précédents.  Une directive européenne est en place : des personnes qui ont fui des zones de conflit armé ou de violence endémique, ou des personnes soumises à des violations systématiques ou généralisées des droits de l’homme.  Les personnes reçoivent un titre de séjour et de protection temporaire qui ne préjuge pas du statut de la reconnaissance du statut de réfugié.  Regroupement familial possible ensuite ; l’accès à la procédure d’asile est autorisé.

Durée : le titre de séjour est attribué pour une durée d’un an et peut être prorogé un an supplémentaire avec une demande tous les six mois. Par la suite, une prolongation peut être décidée par le Conseil européen (=> 2 ans).

Emploi : autorisation d’exercer une activité salariée ou non salariée, les personnes ont accès à la formation professionnelle, à des stages en entreprise. 

Sécurité sociale, droit à un hébergement approprié plus le soutien nécessaire en matière d’aide sociale et de subsistance (RIS) ainsi qu’aux soins médicaux (inscription dans une mutuelle).

Education : accès au système éducatif.

Financement : les mesures prévues dans la directive bénéficient du Fonds européen pour les réfugiés. En principe, des moyens financiers vont suivre. Les CPAS seraient financés par ce fonds.

Les Etats membres doivent apporter une aide nécessaire spécifique pour les mineurs non accompagnés (mna) et pour les personnes qui ont subi tortures, viols ou autres formes de violences psychologiques, physiques ou sexuelles (conséquences des bombardements sur les enfants).

Site : info-ukraine.be

Un élan de la population amène des personnes à se signaler déjà à WeMeet, identifié à Etterbeek comme organisation d’accueil.  Pour le logement, la première adresse à laquelle s’adresser est la commune.  N’importe quel lieu ne peut accueillir une femme avec des enfants.  Caritas est la première adresse à laquelle on peut verser des fonds.

Wemeet est concerné par la mise en œuvre pratique sur le terrain.  Les réfugiés Ukrainiens recevront le Revenu d’Intégration Sociale, ils se verront attribuer un lieu ou une famille d’accueil.  C’est la commune qui va dispatcher. Il apparaît qu’actuellement l’offre de logements (particulièrement celle de courte durée) dépasse la demande. Nous ne sommes sans doute qu’au début. Wemeet suit la situation de près.

Reconnu en tant que groupe de personnes qui peuvent être actives sur le terrain dans le rôle de facilitateurs, ou accompagnateurs, ou encore « parrains et marraines » WEMEET, groupe de bénévoles, a l’expérience de l’accompagnement administratif à l’arrivée des réfugiés et peut être contacté pour accompagner les réfugiés Ukrainiens dans la concrétisation de leurs droits et les démarches administratives, médicales ou scolaires qui y sont liées.

Pour ce faire, nous lançons un appel à des bénévoles qui acceptent d’y consacrer quelques heures dans les prochaines semaines. Entourer, accompagner, aider, guider, mais sans doute aussi beaucoup écouter, aider dans l’apprentissage du français, aides aux écoles de devoirs, groupes de paroles, …découvrir l’environnement… Tous les services seront bienvenus. D’éventuels logements possibles sont à signaler à la commune par le site.

Secondairement, les personnes qui possèdent des choses, mobilier ou autre à donner peuvent le signaler… « mais vous le gardez chez vous ».

Deux adresses au départ pour Wemeet : Marie Bérard, secrétaire, marieberard@gmail.com.

Caritas International Belgique débloque 80.000 euros pour les victimes de la crise ukrainienne 
Caritas International Belgique alloue 80.000 euros supplémentaires pour soutenir l’accueil des réfugiés d’Ukraine en Pologne et en Moldavie. Un montant de 50.000 euros est débloqué pour Caritas en Pologne. Caritas Moldova recevra 30.000 euros.

Les dons sont les bienvenus au BE88 0000 4141 avec la référence « 4150 Ukraine » et en ligne sur www.caritasinternational.be. Caritas est également membre du Consortium 12-12, qui collecte actuellement des dons dans le cadre de la crise ukrainienne dans le cadre de la campagne Ukraine 12-12. www.caritasinternational.be 

Le Bonjour du 28 février: entrer en carême

Le gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale s’est aligné sur les normes législatives du gouvernement fédéral. La norme régionale des 200 personnes maximum à l’église est supprimée.

L’obligation du port du masque reste en vigueur à Bruxelles comme dans toutes les Régions du pays, y compris pour les enfants de plus 6 ans, comme le lavement des mains. La collecte se faite toujours à la sortie de la célébration.

Mercredi des Cendres en code orange à st Jean Berchmans

Le mercredi des Cendres est célébrée l’entrée en Carême et le début de la Montée vers Pâques. Cette année, le mercredi des Cendres a lieu le 2 mars 2022. En communion avec nos frères et sœurs d’Ukraine.

Même s’il y a quelques conditions spéciales liées au code orange du baromètre Covid, l’Église célèbre le mercredi des Cendres, dans le respect des règles sanitaires en vigueur.  

Rite adapté 

En temps ordinaire, lors de la célébration des Cendres, pendant une eucharistie ou pendant une liturgie de la Parole, le prêtre trace un signe de croix sur le front des chrétiens qui se présentent. La petite croix tracée est un rappel de leur vocation : suivre le Christ et vivre de l’Évangile. 

« Convertissez-vous, et croyez à l’Evangile », « Souviens-toi que tu es poussière, et que tu retourneras en poussière », sont les paroles que le prêtre ou le diacre pourront dire. 

En raison des règles sanitaires, le prêtre ne peut toucher le front des croyants, et il déposera dès lors un peu de cendres sur la tête des chrétiens, dans un rite adapté. 

Les cendres sont fabriquées à partir des rameaux bénits l’an dernier et qui ont été brulés, en vue du Mercredi des Cendres de cette année. 

Les cendres sont un symbole biblique de la fragilité et de mortalité de la condition humaine. Elles sont aussi le signe d’un appel à la conversion et de vie nouvelle.  Dans le temps, les terres agricoles et les anciennes vignes brûlées rendaient la terre à nouveau fertile. 

Horaires du jour : 7h, 7h45, 11h30 et 18h30.

Après la messe de 18h30, partage du Bol de riz. Merci de vous inscrire pour prévoir environ le nombre de personnes participant à ce moment de solidarité. Cfr. Le site Kelmesse.org pour la réservation. Choisissez Archevêché Malines Bruxelles et puis Eglise st Jean Berchmans.

La messe comme telle est sans réservation.

2 mars 2022 – Mercredi des Cendres (Mt 6,1-6 et 16-18) – Entrée en Carême : demandez les signets pour adultes et enfants !

« Revenez à moi ! »

C’est le moment favorable.

Laissons-nous réconcilier. Il est prêt à nous secourir.

Il est tendre et miséricordieux. Lent à la colère et plein d’amour.

40 jours pour découvrir Dieu à nouveau.

A travers la prière et le jeûne.

En recevant humblement les cendres,

Signe de notre pénitence et de notre conversion.

Ouvrant nos cœurs au partage et à la solidarité.

Quelques étapes : L’entendre, l’écouter.

Que me dit-il, à moi ?

Accepterai-je d’ouvrir mon cœur ?

Là j’oserai. Là je changerai. La prière coulera de soi.

Le partage deviendra évident. En lui faisant de la place

Par le jeûne qui est accueil et ouverture.

Ma montée et notre montée vers Pâques

Seront purification et illumination.(T. Scholtes sj)

✝️⛪ Bienvenue à la MESSE DES Cendres pour les FAMILLES !

🕟 Le dimanche 6 mars à 16h30 à l’église Saint-Jean Berchmans (Collège Saint-Michel, Etterbeek).

✨ Ensemble, enfants, ados, parents et grands-parents, entrons en Carême :

✅ Imposition des Cendres, gestes de Carême…

✅ Lectures du dimanche

✅ Pas d’inscription !

🎤🎹 Tu aimes chanter, tu joues d’un instrument ? Tu es motivé(e) pour une lecture ?

👉 Contacte :  Louis Lorieux sj : louis.lorieux@jesuites.com ou Caroline : 0476 500 386

A la joie de commencer ensemble le chemin vers Pâques !💒🙏👨‍👩‍👧‍👦

  • Durant le carême, la messe du soir 18h30 sera suivie d’un office de vêpres à la chapelle ND des Apôtres (20 minutes)
  • Samedi 5 mars :  de 9h15 à 11h30 Matinée de prière OASIS, entrer dans la prière, dans la communion solidaire avec nos frères et sœurs en humanité. « Entrer en carême, c’est quoi en 2022 ? », accompagnement T. Scholtes sj
  • Samedi 12 mars : 500° anniversaire de la canonisation de st Ignace de Loyola et st François Xavier. Messe à 18h qui sera suivie d’une conférence du P. Bernard Joassart, « « Les Bollandistes parlent des saints jésuites… » 

Message du pape François pour le Carême 2022

Chers frères et sœurs,

Le Carême est un temps propice de renouveau personnel et communautaire qui nous conduit à la Pâques de Jésus-Christ mort et ressuscité. Pendant le chemin de Carême 2022 il nous sera bon de réfléchir à l’exhortation de saint Paul aux Galates : « Ne nous lassons pas de faire le bien, car, le moment venu, nous récolterons, si nous ne perdons pas courage. Ainsi donc, lorsque nous en avons l’occasion (chairós), travaillons au bien de tous » (Gal 6, 9-10a).

  1. Semailles et récolte

Dans ce passage, l’Apôtre évoque l’image des semailles et de la récolte, si chère à Jésus (cf. Mt 13). Saint Paul nous parle d’un chairos : un temps propice pour semer le bien en vue d’une récolte. Quelle est cette période favorable pour nous ? Le Carême l’est, certes, mais toute l’existence terrestre l’est aussi, et le Carême en est de quelque manière une image[1]. Dans notre vie la cupidité et l’orgueil, le désir de posséder, d’accumuler et de consommer prévalent trop souvent, comme le montre l’homme insensé dans la parabole évangélique, lui qui considérait sa vie sûre et heureuse grâce à la grande récolte amassée dans ses greniers (cf. Lc 12 ,16-21). Le Carême nous invite à la conversion, au changement de mentalité, pour que la vie ait sa vérité et sa beauté non pas tant dans la possession que dans le don, non pas tant dans l’accumulation que dans la semence du bien et dans le partage.

Le premier agriculteur est Dieu lui-même, qui généreusement « continue de répandre des semences de bien dans l’humanité » (Enc. Fratelli tutti, n. 54). Pendant le Carême, nous sommes appelés à répondre au don de Dieu en accueillant sa Parole « vivante et énergique » (He 4,12). L’écoute assidue de la Parole de Dieu fait mûrir une docilité prête à son action (cf. Jc 1,21) qui rend notre vie féconde. Si cela nous réjouit déjà, plus grand encore est cependant l’appel à être « des collaborateurs de Dieu » (1 Co 3, 9), en tirant parti du temps présent (cf. Ep 5, 16) pour semer nous aussi en faisant du bien. Cet appel à semer le bien ne doit pas être considéré comme un fardeau, mais comme une grâce par laquelle le Créateur nous veut activement unis à sa féconde magnanimité.

TIRER PARTI DU TEMPS PRÉSENT POUR SEMER NOUS AUSSI EN FAISANT DU BIEN

Et la récolte ? Ne sème-t-on pas en vue de la récolte ? Bien sûr. Le lien étroit entre les semailles et la récolte est réaffirmé par saint Paul lui-même, qui affirme : « À semer trop peu, on récolte trop peu ; à semer largement, on récolte largement » (2Co 9, 6). Mais de quelle moisson s’agit-il ? Un premier fruit du bien semé se retrouve en nous-mêmes et dans nos relations quotidiennes, jusque dans les plus petits gestes de bonté. En Dieu, aucun acte d’amour, si petit soit-il, et aucune “fatigue généreuse” ne sont perdus (cf. Exhort. apost. Evangelii gaudium, n. 279). De même que l’arbre se reconnaît à ses fruits (cf. Mt 7,16-20), de même la vie remplie de bonnes œuvres est lumineuse (cf. Mt 5, 14-16) et apporte au monde le parfum du Christ (cf. 2 Co 2,15). Servir Dieu, sans péché, fait récolter des fruits de sainteté pour le salut de tous (cf. Rm 6, 22).

EN DIEU, AUCUN ACTE D’AMOUR, SI PETIT SOIT-IL, ET AUCUNE “FATIGUE GÉNÉREUSE” NE SONT PERDUS

En réalité, il ne nous est permis de voir qu’une petite partie du fruit de ce que nous semons puisque, selon le proverbe évangélique, « l’un sème, l’autre moissonne » (Jn 4, 37). C’est précisément en semant pour le bien d’autrui que nous participons à la magnanimité de Dieu : « il y a une grande noblesse dans le fait d’être capable d’initier des processus dont les fruits seront recueillis par d’autres, en mettant son espérance dans les forces secrètes du bien qui est semé » (Enc. Fratelli tutti, n. 196). Semer le bien pour les autres nous libère de la logique étroite du gain personnel et confère à nos actions le large souffle de la gratuité, en nous insérant dans l’horizon merveilleux des desseins bienveillants de Dieu.

« IL Y A UNE GRANDE NOBLESSE DANS LE FAIT D’ÊTRE CAPABLE D’INITIER DES PROCESSUS DONT LES FRUITS SERONT RECUEILLIS PAR D’AUTRES, EN METTANT SON ESPÉRANCE DANS LES FORCES SECRÈTES DU BIEN QUI EST SEMÉ » (FRATELLI TUTTI)

La Parole de Dieu élargit et élève notre regard encore plus, elle nous annonce que la véritable moisson est la moisson eschatologique, celle du dernier jour, du jour sans coucher du soleil. Le fruit accompli de notre vie et de nos actions est le « fruit pour la vie éternelle » (Jn 4, 36) qui sera notre « trésor dans les cieux » (Lc 12, 33 ; 18, 22). Jésus lui-même utilise l’image du grain qui meurt en terre et porte du fruit pour exprimer le mystère de sa mort et de sa résurrection (cf. Jn 12, 24) ;et Saint Paul la reprend pour parler de la résurrection de notre corps : « Ce qui est semé périssable ressuscite impérissable ; ce qui est semé sans honneur ressuscite dans la gloire ; ce qui est semé faible ressuscite dans la puissance ; ce qui est semé corps physique ressuscite corps spirituel » (1 Co 15, 42-44). Cet espoir est la grande lumière que le Christ ressuscité apporte dans le monde :« Si nous avons mis notre espoir dans le Christ pour cette vie seulement, nous sommes les plus à plaindre de tous les hommes. Mais non ! Le Christ est ressuscité d’entre les morts, lui, premier ressuscité parmi ceux qui se sont endormis» (1 Co 15, 19-20), de sorte que ceux qui sont intimement unis à lui dans l’amour, « par une mort qui ressemble à la sienne » (Rm 6, 5), soient aussi unis dans sa résurrection pour la vie éternelle(cf. Jn 5, 29) : « Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père » (Mt 13, 43).

2. « Ne nous lassons pas de faire le bien »

La résurrection du Christ anime les espoirs sur terre de la « grande espérance » de la vie éternelle et introduit déjà le germe du salut dans le temps présent (cf. Benoît XVI, Enc. Spe salvi, nn. 3. 7). Face à l’amère déception de tant de rêves brisés, face à l’inquiétude devant les défis qui nous attendent, face au découragement dû à la pauvreté de nos moyens, la tentation est de se replier sur son propre égoïsme individualiste et de se réfugier dans l’indifférence aux souffrances des autres. En effet, même les meilleures ressources sont limitées : « Les garçons se fatiguent, se lassent, et les jeunes gens ne cessent de trébucher » (Is 40, 30), mais Dieu « rend des forces à l’homme fatigué, il augmente la vigueur de celui qui est faible. […] Ceux qui mettent leur espérance dans le Seigneur trouvent des forces nouvelles ; ils déploient comme des ailes d’aigles, ils courent sans se lasser, ils marchent sans se fatiguer » (Is 40, 29.31). Le Carême nous appelle à placer notre foi et notre espérance dans le Seigneur (cf. 1 P 1, 21), car c’est seulement avec le regard fixé sur Jésus-Christ ressuscité (cf. He 12, 2) que nous pouvons accueillir l’exhortation de l’Apôtre : « Ne nous lassons pas de faire le bien » (Ga 6, 9).

Ne nous lassons pas de prier. Jésus a enseigné qu’il faut « toujours prier sans se décourager » ( Lc 18, 1). Nous devons prier parce que nous avons besoin de Dieu. Suffire à soi-même est une illusion dangereuse. Si la pandémie nous a fait toucher du doigt notre fragilité personnelle et sociale, que ce Carême nous permette d’expérimenter le réconfort de la foi en Dieu sans laquelle nous ne pouvons pas tenir (cf. Is 7, 9). Personne ne se sauve tout seul, car nous sommes tous dans la même barque dans les tempêtes de l’histoire[2]. Mais surtout personne n’est sauvé sans Dieu, car seul le mystère pascal de Jésus-Christ donne la victoire sur les eaux sombres de la mort. La foi ne nous dispense pas des tribulations de la vie, mais elle permet de les traverser unis à Dieu dans le Christ, avec la grande espérance qui ne déçoit pas et dont le gage est l’amour que Dieu a répandu dans nos cœurs par l’Esprit Saint (cf. Rm 5, 1-5).

NOUS DEVONS PRIER PARCE QUE NOUS AVONS BESOIN DE DIEU. SUFFIRE À SOI-MÊME EST UNE ILLUSION DANGEREUSE.

Ne nous lassons pas d’éliminer le mal de notre vie. Que le jeûne corporel auquel nous appelle le Carême fortifie notre esprit pour lutter contre le péché. Ne nous lassons pas de demander pardon dans le sacrement de la pénitence et de la réconciliation, sachant que Dieu ne se fatigue pas de nous pardonner[3]Ne nous lassons pas de lutter contre la concupiscence, cette fragilité qui nous pousse à l’égoïsme et à tout mal, trouvant au fil des siècles diverses voies permettant de plonger l’homme dans le péché (cf. Enc. Fratelli tutti, n. 166). L’une de ces voies est le risque d’addiction aux médias numériques, qui appauvrit les relations humaines. Le Carême est un temps propice pour contrer ces écueils et cultiver plutôt une communication humaine plus intégrale (cf. ibid., n. 43), faite de « vraies rencontres » ( ibid., n. 50), face à face.

Ne nous lassons pas de faire le bien dans la charité concrète envers notre prochain. Au cours de ce Carême, pratiquons l’aumône avec joie (cf. 2 Co 9, 7). Dieu « fournit la semence au semeur et le pain pour la nourriture » (2 Co 9, 10) pourvoit à chacun d’entre nous, non seulement pour que nous puissions avoir à manger, mais aussi pour que nous puissions faire preuve de générosité en faisant du bien aux autres. S’il est vrai que toute notre vie est un temps pour semer le bien, profitons particulièrement de ce Carême pour prendre soin de nos proches, pour nous rendre proches de ces frères et sœurs blessés sur le chemin de la vie (cf. Lc 10, 25-37).Le Carême est un temps propice pour rechercher, et non éviter, ceux qui sont dans le besoin ; appeler, et non ignorer, ceux qui désirent l’écoute et une bonne parole ; visiter, et non abandonner, ceux qui souffrent de la solitude. Mettons en pratique l’appel à faire du bien envers tous en prenant le temps d’aimer les plus petits et les sans défense, les abandonnés et les méprisés, celui qui est victime de discrimination et de marginalisation (cf. Enc. Fratelli tutti, n. 193).

  • « Nous récolterons si nous ne perdons pas courage »

Le Carême nous rappelle chaque année que « le bien, comme l’amour également, la justice et la solidarité ne s’obtiennent pas une fois pour toutes ; il faut les conquérir chaque jour » (ibid., n. 11). Demandons donc à Dieu la patiente constance du cultivateur (cf. Jc 5, 7) pour ne pas renoncer à faire le bien, pas à pas. Que celui qui tombe tende la main au Père qui relève toujours. Que celui qui s’est perdu, trompé par les séductions du malin, ne tarde pas à retourner à lui qui « est riche en pardon » (Is 55, 7). En ce temps de conversion, trouvant appui dans la grâce de Dieu et dans la communion de l’Église, ne nous lassons pas de semer le bien. Le jeûne prépare le terrain, la prière l’irrigue, la charité le féconde. Nous avons la certitude dans la foi que « nous récolterons si nous ne perdons pas courage » et que, avec le don de la persévérance, nous obtiendrons les biens promis (cf. He 10, 36) pour notre propre salut et celui des autres (cf. 1 Tim 4, 16). Pratiquant l’amour fraternel envers tous, nous sommes unis au Christ, qui a donné sa vie pour nous (cf. 2 Co 5, 14-15) et nous goûtons d’avance la joie du Royaume des Cieux, quand Dieu sera « tout en tous » (1 Co 15, 28).

NE NOUS LASSONS PAS DE SEMER LE BIEN. LE JEÛNE PRÉPARE LE TERRAIN, LA PRIÈRE L’IRRIGUE, LA CHARITÉ LE FÉCONDE

Que la Vierge Marie, du sein de laquelle a germé le Sauveur, et qui gardait toutes les choses « et les méditait dans son cœur » (Lc 2, 19), nous obtienne le don de la patience et nous soit proche par sa présence maternelle, afin que ce temps de conversion porte des fruits de salut éternel.

Donné à Rome, près de Saint Jean de Latran, le 11 novembre 2021, Mémoire de Saint Martin, Evêque.

FRANÇOIS


[1]Cf. Saint Augustin , Serm. 243, 9,8 ; 270, 3 ; Fr. dans Ps. 110, 1.

[2]Cf. Moment extraordinaire de prière en temps d’épidémie (27 mars 2020).

[3]Cf. Angélus du 17 mars 2013. source : vatican.va

Comme cela a été annoncé aux messes dominicales, nous vous invitons à participer ensemble au Congrès Mission qui se déroulera du 18 au 20 mars à la basilique de Koekelberg à Bruxelles. Il est possible de participer à tout ou à une partie du week-end.

  • Programme détaillé : https://www.congresmission.be/   Allez découvrir la variété des propositions, tables rondes, les ateliers, veillées ; Eucharistie, village de stands, …
  • Le Père Tommy Scholtès, Martin Rondelet sj, Louis Tonneau, Caroline Jeunechamps, Marie Rottier, le Forum St Michel et les jésuites seront présents et prendront la parole
  • Pour découvrir sur les ondes :

Un congrès pour se retrouver : https://rcf.fr/actualite/au-fil-de-la-vie?episode=207471

Des tables rondes pour débattre : https://rcf.fr/actualite/au-fil-de-la-vie?episode=207470

Des veillées variées, priantes et joyeuses : https://rcf.fr/actualite/au-fil-de-la-vie?episode=210189

  • Contact : Vbontemps@skynet.be ; 0478/66 80 50
  • Vous souhaitez faire un don pour l’organisation du Congrès ? Versez-le sur le compte : IBAN : BE32 7330 5839 1202 // BIC : KRED BE BB – Communication : « Don Congrès Mission ». Adresse postale : Centre Interdiocésain – Interdiocésain Centrum GUIMARDSTRAAT 1 1040 BRUSSEL. Merci de votre générosité ! 

Bonjour 19 février 2022

Amis de l’église st Jean Berchmans ° st Michel
Le Bonjour du WE du 19 et 20 février 2022

Suite au passage à l’orange du « baromètre COVID », le gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale a décidé de s’aligner sur les normes législatives du gouvernement fédéral, et donc la norme régionale des 200 personnes maximum à l’église est dorénavant supprimée à Bruxelles.

L’obligation du port du masque reste en vigueur à Bruxelles comme dans toutes les Régions du pays. Le lavement des mains obligatoire n’est plus indiqué comme norme obligatoire.

Retours, invitations et annonces

• Lundi 14 Février : END Messe de st Valentin Autrement

Environ 170 participants à la messe et quelque 70 au drink après la messe. Animée par la chorale de Froidmont, qui était déjà venue il y a 2 ans. Bonne opportunité pour nouer des contacts (animation enfants, …). Belle préparation des Equipes Notre Dame et interventions diverses durant la célébration. Petit topo à la fin de la Messe sur les Equipes Notre Dame.

• Animation des enfants le dimanche à 10h et 11h30

Guillaume van Rijckevorsel assure la coordination. Caroline et Bénédicte font aussi des animations. On souhaiterait quelques parents de plus pour assurer des roulements. Qui veut bien aider ? On l’appelle « Liturgie de la Parole » ou « Eveil à la foi ? »

• Exercices dans la Vie Ordinaire (EVO) avec Magis Bruxelles

47 inscriptions aux Exercices spirituels dans la Vie Ordinaire. Magnifique groupe de jeunes et d’accompagnateurs/trices.
Ils se rencontrent le jeudi soir et ont une démarche de prière quotidienne personnelle, et rencontrent un accompagnateur une fois par semaine.

• Mercredi des Cendres 2 mars :

Bol de riz après la messe de 18h30. Les cendres seront distribuées aux heures habituelles aussi 7h, 7h45, 11h30, et 18h30.
Mercredi 6 mars, d’un « dimanche des cendres en famille » à 16h00 à la chapelle ND des Apôtres.

• Conférence le 12 mars par les Bollandistes

Journée du 400e anniversaire de la canonisation de st Ignace de Loyola et de st François Xavier. Conférence du P. Bernard Joassart à l’église après la messe. Beau moment de l’Année Ignatienne.

• Démarche des familles pour le carême. Aller sur le site « Jesuites.com ». Et s’inscrire :
Carême 2022 – En famille, marcher vers Pâques avec des grands témoins ignatiens – Jésuites

• • • Carême 2022 – En famille, marcher vers …

• Congrès mission (18-20 mars)

Le Congrès Mission est un rassemblement annuel – Une première à Bruxelles – de tous les chrétiens, de toutes les générations autour de deux objectifs :

  • D’abord celui de se retrouver en Eglise et faire communauté, tel à un grand et joyeux repas de famille des chrétiens de Belgique.
    -Ensuite celui de s’interroger autour de la question : comment partager et transmettre notre foi aujourd’hui ?
    Il y aura donc des tables rondes de réflexion, des dizaines d’ateliers où des paroisses de toute la Belgique témoigneront de leurs initiatives très concrètes pour dynamiser leur vie de communauté paroissiale.
    Enfin, et c’est l’essentiel, nous nous retrouverons autour de belles veillées et de grandes messes pour prier ensemble et partager la joie de croire en Dieu.
    Le Congrès Mission est porté par un groupe de laïcs, de toutes générations. Il s’inscrit donc tout-à-fait dans l’esprit du Synode organisé par le Pape François. Dans ce cadre, nous avons besoin de vous pour le faire connaître, servez-vous largement en flyers à la sortie de l’église. Si vous souhaitez en savoir plus, je me tiens à votre disposition après la messe. Pour le reste, vous pouvez dès à présent vous inscrire comme participant, ou comme bénévole, pour un jour, ou deux, ou pour tout le week-end, via notre site :
    Une manière de favoriser les rencontres est aussi d’héberger chez vous un intervenant ou un participant venant de loin. Si vous avez un logement à proposer vous pouvez le faire via billet web sur le site du congrès mission et dans la question « besoin d’un logement ? » ils peuvent proposer un logement soit le vendredi, soit le samedi, soit les deux soirs ou envoyer un mail à l’adresse Congres Mission Bruxelles congresmissionbruxelles@gmail.com ou à geraldinedembour@hotmail.com.

Ordination diaconale de Louis Lorieux sj.

Arrivé dans notre communauté st Michel en septembre dernier, il travaille au Collège Matteo Ricci, tout en étant très implique dans les équipes Magis et la pastorale des familles. Il sera ordonné diacre le samedi 2 avril à 15h en l’église st Sulpice de Paris. Plusieurs jésuites de la communauté s’y rendent évidemment. Nous l’accompagnons de notre prière et sommes heureux de son témoignage apostolique parmi nous.

le Bonjour du 5/6 févr. 2022

Amis de l’église st Jean Berchmans ° st Michel

    Le Bonjour du WE du 05 et 06 février 2022

Deuxième réunion du chemin synodal à st l’église st Jean Berchmans (chapelle ND des Apôtres, ce samedi, 5 février à 16h « Comment rêvez-vous l’Eglise de Bruxelles ? » Venez nombreux pour nous rencontrer, nous écouter, et proposer … l’Eglise à Bruxelles, cela nous concerne très fort ! Je me réjouis de vous rencontrer.  Tommy Scholtes sj

  • 6 février : début des Exercices spirituels dans la vie ordinaire, animés par l’équipe Magis, Louis, Martin et Gilles.

Des questions ❔ N’hésitez pas à nous écrire : magisbruxelles@gmail.com
Suis-nous sur les réseaux sociaux :
Facebook : https://www.facebook.com/MagisBruxelles
WhatsApp : https://chat.whatsapp.com/C2N4iuV5w5y9qf00ekHgDU

  • Avec le Pôle « Culture et Société » du Forum st Michel : le programme 2022 du Forum est paru et disponible à l’église et sur le site web du forum st Michel.

Décolonisation : Entre mémoire et réconciliation – 9 février 9 @ 18h00 – 20h00

Souhaitez-vous comprendre davantage les enjeux sociétaux qui se cachent derrière le débat sur le passé colonial de la Belgique ? Souhaitez-vous développer votre propre analyse afin de participer activement à ce débat en tant que citoyen.ne ? Nous vous proposons 3 sessions de formation de 2h durant lesquelles nous nous pencherons sur les enjeux du travail de mémoire en nous focalisant sur le passé colonial de la Belgique au Rwanda, Burundi et République démocratique du Congo.

Mener un travail de mémoire sur un conflit, récent ou non, est crucial pour envisager la possibilité d’une réconciliation, propice au vivre ensemble dans une société. Cette démarche est également applicable à des situations telles que le passé colonial, lequel réveille des blessures bien ancrées et questionne notre identité collective. Etant donné que la mémoire joue un rôle essentiel dans la prévention des conflits, parler du passé et déconstruire les stéréotypes dans des espaces de dialogue et à l’aide de grilles de lecture, le tout en gardant une perspective critique, permet parfois d’éviter que des blessures ne resurgissent trop brutalement. Ceci favorise alors la construction d’une société inclusive.

Modalités : La formation se donnera en 3 séances de 2h : Le 9/02 de 18h à 20h – Le 16/02 de 18h à 20h – Le 23/02 de 18h à 20h.

Où ? Les modules de formation se donneront au Forum st Michel, Boulevard Saint-Michel, 24 – 1040, Bruxelles

Prix : Gratuit !

Formateurrice : Alejandra Mejia (CJP), Emmanuel Tshimanga (Commission Justice et Paix)

  • 14 février, 18h30, vivre la saint Valentin autrement

A l’église st Jean Berchmans. Une célébration préparée et animée par les Equipes de foyers « Equipes Notre Dame » de Bruxelles. La chorale de Froidmont animera les chants. Tous les couples y sont les bienvenus et tous les autres aussi !

  • Jeudi 17 février :  Soirée interculturelle au collège Matteo Ricci à 18h30 « « Les recettes du vivre ensemble ». Animée par le Centre Avec

Connaissez-vous les traditions des autres cultures religieuses ? Venez en apprendre sur les manières de faire culinaires, culturelles et sociales dans les fêtes religieuses de l’islam, du christianisme et du judaïsme… autour d’un bon repas et avec les explications des experts de Fedactio, du Centre Avec et de la synagogue Beth Hillel. Le vrai dialogue interculturel n’est pas réservé aux responsables et aux théologiens. Toutes et tous, nous pouvons nous intéresser aux traditions de l’autre, et découvrir qu’en somme, nos cultures cherchent réponse aux mêmes questions de sens.

Cette soirée sera limitée pour raisons sanitaires à 50 participants, assis par petites tables. Inscrivez-vous sans tarder via le site du Centre Avec : www.centreavec.be/animation/les-recettes-du-vivre-ensemble. Une participation aux frais de 10€ vous sera demandée. Lors de la soirée, vous recevrez également une présentation d’un outil pédagogique à utiliser comme décapsuleur du dialogue interculturel.

https://www.centreavec.be/animation/les-recettes-du-vivre-ensemble/.

CONGRÈS MISSION 2022 : UN ÉVÉNEMENT NOUVEAU À BRUXELLES

En 2022, le « Congrès Mission » se tiendra pour la première fois à Bruxelles. Tous les chrétiens sont invités les 18, 19 et 20 mars à vivre cet évènement unique à Koekelberg

Né en 2015 à l’initiative du mouvement Anuncio, le Congrès Mission rassemble des croyants de tous horizons pour chercher comment “proposer la foi” dans toutes les réalités de nos vies : paroisses, familles, écoles et universités, travail, espace public, écologie, ruralité, art, culture…

C’est en tissant un grand réseau et en développant des amitiés fortes que nous contribuerons à la vie l’Église.

A travers des dizaines d’ateliers et tables rondes, ainsi que d’un village d’initiatives, chacun sera amené à réfléchir sur sa manière d’être missionnaire.  Rythmé par des temps de prières, messes et veillées, le Congrès Mission sera également un lieu de ressourcement spirituel.

Tout au long du week-end, les participants auront rendez-vous avec le Père jésuite Guy Martinot, Christine Janssens de la Communauté Sant Egidio, le diacre Pierre Merlin, les philosophes Dominique Lambert et Xavier Müller, l’entrepreneur Jean-Marc Potdevin, la théologienne Laetitia Calmeyn, Frère Marc de la Fraternité de Tibériade, Françoise Hamoir, spécialiste du renouveau pastoral, Marc Leroy et Patrick Kipasa, prêtre des villes et prêtre des champs, Joaquim Lesne, fer de lance de la transition écologique, l’historienne d’art Marie-Elizabeth van Rijckevorsel, le compositeur Benoît Collet et de nombreux autres intervenants !

Vous trouverez aussi de nombreuses initiatives jésuites et des jésuites animeront des ateliers et seront présents au stand « Les Jésuites. Famille ignatienne »

Les tables rondes susciteront des débats, et les ateliers offriront des pistes concrètes et reproductibles pour partager la foi. Ils s’appuieront sur les idées et les initiatives de prêtres diocésains, de laïcs, de religieuses et religieux issus d’unités pastorales, de diocèses et de communautés multiples.   Toutes les informations, programme détaillé, tarifs et inscriptions sont disponibles sur le site congresmission.be.

  • Notez encore qu’à l’église aura lieu le 12 février à 10h, une célébration en mémoire du Père Thierry Linard de Guertechin, décédé et inhumé au Brésil.
  • Ce 2 février a eu lieu la fête de la Vie consacrée à l’église présidée par le Chanoine Luc Terlinden, Vicaire général, réunissant les religieux et religieuses de Bruxelles et les personnes consacrées. 200 personnes ont vécu une très belle célébration.

Le Bonjour du WE 29/30 janvier 2022

Amis de l’église st Jean Berchmans ° st Michel

    Le Bonjour du WE du 29 et 30 janvier 2022

Exercices dans la Vie Ordinaire – Magis Bruxelles #AvecleChrist (6 février – 10 mars 2022)



Pour qui ? 👤 Les jeunes de 18-35 ans qui souhaitent ancrer davantage leur vie dans la prière et la prière dans leur vie.

Quoi ? 🤔 Un parcours d’un mois inspiré des exercices spirituels de saint Ignace, pour vivre un temps privilégié avec le Christ au cœur de sa vie quotidienne.
En savoir plus sur les Exercices Spirituels de Saint Ignace :
– Découvrir l’expérience : https://prieenchemin.org/exercices-spirituels/
– Une petite vidéo pour découvrir l’expérience d’Ignace : https://www.youtube.com/watch?v=mDXpbDymsTc
– Un article du journal sur l’expérience des EVO à Paris : https://www.maisonmagis.org/wp-content/uploads/2020/04/Article-La-Croix-EVO-2018.pdf

Concrètement ? 👀
Pendant un mois, on vous propose
> de prendre chaque jour un temps de prière à partir de la parole de Dieu
> de se retrouver un soir par semaine pour un temps de partage et d’enseignement
> de rencontrer un accompagnateur 30min par semaine.
(Pour les temps de partage, les groupes seront constitués par âges similaires)

👉 En vous inscrivant vous vous engagez à prendre un temps de prière quotidien, à être présent aux temps de rencontre hebdomadaires avec le groupe et de rencontrer votre accompagnateur.

Quand ? 🗓🕐
Date des rencontres : dimanche 6 février (18h-20h), puis les jeudis soirs du 10 février au 10 mars inclus (~ 19h30-21h30) au 24 boulevard Saint-Michel (métro Montgomery).

Des questions ❔
N’hésitez pas à nous écrire !
➡️ magisbruxelles@gmail.com

Suis-nous sur les réseaux sociaux :
Facebook : https://www.facebook.com/MagisBruxelles
WhatsApp : https://chat.whatsapp.com/C2N4iuV5w5y9qf00ekHgDU

  • Equipe florale à l’église

Chers amis 

Voilà 10 ans je me suis engagée dans l’équipe florale à l’église St Jean Berchmans. Environ une fois par mois je décore et notre église et arrose en semaine les fleurs en souvenir de mes parents décédés à cette période et avec qui nous allions tous les dimanches dans cette église … 

3 piliers de notre équipe florale arrêtent après des années ! Je cherche donc minimum 3 personnes volontaires pour nous aider. 

On pourrait faire simple et mettre des plantes vertes, voire même des fleurs synthétiques pour décorer l’église mais je pense que notre Seigneur mérite mieux que cela. Plus nombreux on est, moins ce service sera récurrent pour chacun : une fois par mois est, je pense, acceptable et compatible avec les contraintes de chacun. 

Qui plus est, c’est nettement plus gai de le faire à plusieurs que seul(e).  Il va sans dire que je suis prête à vous épauler et vous expliquer comment faire les premières fois.  Donc merci de communiquer ce message et de m’appeler si vous avez besoin de plus d’information. Mon GSM est le 0476 960 408. Pouvez-vous me contacter avant le 6 février ? 

Merci d’avance pour votre support et votre aide.  Andrée Sonck

sonck.andree@gmail.com

29 -30 janvier CE WE : Action Père Damien, vente de feutres aux sorties de messes.

Dimanche 30 janvier à 19h45, ThéoBar (17-35 ans) St-Jean Berchmans et Forum st Michel.

Après la messe du dimanche soir de 18h30, nous invitons les jeunes surtout de 17-35 ans à se retrouver autour d’un verre. Un orateur répond à la question « En quoi ce que vous faites, ce que vous vivez, ce que vous croyez, ce que vous dites… peut-il inspirer des jeunes ? ». Présentation suivie de questions et débats, autour d’un bon verre.

Le prochain ThéoBar aura lieu le dimanche 30 janvier à 20 heures précises, où nous aurons la joie d’accueillir l’Ambassadeur Christian de Lannoy, envoyé spécial pour l’environnement et le climat. Rendez-vous à partir de 19h45 au 47, avenue de l’Armée, à deux pas de l’église.

2 février, 18h30, Fête de la Présentation de Jésus au Temple. Fête de la Vie Consacrée. La messe sera présidée par le Vicaire Général du diocèse, le Chanoine Luc Terlinden.

5 février, 16h, 2° réunion de réflexion et de partage sur le Synode. « Quels sont nos rêves pour l’Eglise catholique à Bruxelles ? ». Réunion à la chapelle ND des Apôtres.

6 février, première rencontre pour les « Exercices dans la Vie Ordinaire », pour les 18-35 ans,

14 février, la st Valentin Autrement, eucharistie et temps de convivialité animée par les Equipes Notre Dame

Merci du service social paroissial

Suite aux collectes de NOEL, l’église a pu faire trois versements,

1000 euros à Caritas, 1000 euros à Vivre ensmeble, et 2000 euros au Service social paroissial

Nous avons reçu un merci que nous vous transmettons.

Cher Père Scholtès,

Au nom de toute l’équipe de bénévoles du Service Social de Notre-Dame du Sacré-Coeur, je tiens à vous remercier pour votre don généreux à l’occasion de Noël pour les familles précarisées de nos quartiers. Merci aux donateurs de vos assemblées dominicales.

Cette solidarité et ce partage sont bienvenus !  Nous venons de recevoir un versement important de 2.000 euros.  Grâce à vos dons nous pourrons aider les plus fragiles en leur offrant une aide médicale ou une participation ponctuelle à une facture.  Vous nous aidez à poursuivre notre action . Nous vous envoyons notre chaleureux Merci !

Chantal Coppieters

CONGRÈS MISSION 2022 : UN ÉVÉNEMENT INÉDIT À BRUXELLES

En 2022, le « Congrès Mission » se tiendra pour la première fois à Bruxelles. Tous les chrétiens sont invités les 18, 19 et 20 mars à vivre cet évènement unique à Koekelberg

Né en 2015 à l’initiative du mouvement Anuncio, et avec la participation de multiples paroisses, communautés et mouvements chrétiens*, le Congrès Mission rassemble des croyants de tous horizons pour chercher comment “proposer la foi” dans toutes les réalités de nos vies: paroisses, familles, écoles et universités, travail, espace public, écologie, ruralité, art, culture…

Il permet de vivre, tout au long d’un week-end, un bouillonnement de rencontres, de projets, de sources d’inspirations pour la mission. Il s’appuie en effet sur la conviction profonde que c’est en tissant un grand réseau et en développant des amitiés fortes que nous contribuerons à la vie l’Église.

A travers des dizaines d’ateliers et tables rondes, ainsi que d’un village d’initiatives, chacun sera amené à réfléchir sur sa manière d’être missionnaire.  Rythmé par des temps de prières, messes et veillées, le Congrès Mission sera également un lieu de ressourcement spirituel.

En 2022, le Congrès Mission se déploie à Bruxelles pour la première fois. Tous les chrétiens de Belgique sont invités à la Basilique de Koekelberg les 18, 19 et 20 mars, pour vivre cet événement unique au cœur de la capitale de l’Europe, préparé depuis plus d’un an par des dizaines de bénévoles.

Tout au long du week-end, les participants auront rendez-vous avec le Père jésuite Guy Martinot, Christine Janssens de la Communauté Sant Egidio, le diacre Pierre Merlin, les philosophes Dominique Lambert et Xavier Müller, l’entrepreneur Jean-Marc Potdevin, la théologienne Laetitia Calmeyn, Frère Marc de la Fraternité de Tibériade, Françoise Hamoir, spécialiste du renouveau pastoral, Marc Leroy et Patrick Kipasa, prêtre des villes et prêtre des champs, Joaquim Lesne, fer de lance de la transition écologique, l’historienne d’art Marie-Elizabeth van Rijckevorsel, le compositeur Benoît Collet et de nombreux autres intervenants !

Les tables rondes susciteront des débats, et les ateliers offriront des pistes concrètes et reproductibles pour partager la foi. Ils s’appuieront sur les idées et les initiatives de prêtres diocésains, de laïcs, de religieuses et religieux issus d’unités pastorales, de diocèses et de communautés multiples.   Toutes les informations, tarifs et inscriptions sont disponibles sur congresmission.be.

Bonjour 22 et 23 janvier 2022

Dernière Minute…

En raison de la recrudescence des contaminations au Covid, la conférence « Prendre soin : une nouvelle culture ? » de ce mercredi 19 janvier 20h se déroulera à distance, par visioconférence.

Voici le lien Zoom pour participer à la visioconférence : https://us06web.zoom.us/j/89411191522?pwd=ZmlGeU84NjU2UDFKRGJwNEJseVlMZz09 (ID de réunion : 894 1119 1522 – Code secret : 677469).

Vous pourrez vous y connecter dès 19h45. La conférence débutera à 20h00.

L’accès à la visioconférence sera gratuit. Néanmoins, si vous souhaitez soutenir le travail du Centre Avec (asbl), vous pouvez faire un don sur notre compte bancaire : IBAN BE33 5230 8091 4546 (BIC TRIOBEBB), en mentionnant « don » dans la communication. Pour nous soutenir, vous pouvez aussi vous abonner à notre revue En Question via notre boutique en ligne : www.centreavec.be/boutique. Merci de tout cœur pour votre précieux soutien.

Nous vous remercions pour votre compréhension et nous nous réjouissons de vous retrouver (même virtuellement) ce mercredi soir pour un échange qui s’annonce passionnant.

Prenez soin de vous et des autres ! Bien chaleureusement,, L’équipe du Centre Avec

www.centreavec.be

Ce samedi 22 janvier, à la chapelle ND des Apôtres de 9h15 à 11h30 Matinée Oasis animée par le P Jean Yves Grenet : des pistes pour la prière, prière personnelle, possibilité de rencontrer un prêtre pour la réconciliation

11h30 eucharistie à l’église.

Bonjour,

Très belle et sainte année 2022 !
Que cette année te donne de marcher en confiance avec le Christ, goûtant et partageant autour de toi sa joie !
En ce début d’année, nous te proposons de vivre un mois de retraite pour prier avec la Parole de Dieu. Occasion de faire un pas de plus avec le Christ. Il existe d’autres propositions. Tu peux y jeter un petit coup d’œil.
A bientôt,

Martin, Gilles et Louis

Exercices dans la Vie Ordinaire – Magis Bruxelles #AvecleChrist (6 février – 10 mars 2022)



Pour qui ? 👤 Les jeunes de 18-35 ans qui souhaitent ancrer davantage leur vie dans la prière et la prière dans leur vie.

Quoi ? 🤔 Un parcours d’un mois inspiré des exercices spirituels de saint Ignace, pour vivre un temps privilégié avec le Christ au cœur de sa vie quotidienne.
En savoir plus sur les Exercices Spirituels de Saint Ignace :
– Découvrir l’expérience : https://prieenchemin.org/exercices-spirituels/
– Une petite vidéo pour découvrir l’expérience d’Ignace : https://www.youtube.com/watch?v=mDXpbDymsTc
– Un article du journal sur l’expérience des EVO à Paris : https://www.maisonmagis.org/wp-content/uploads/2020/04/Article-La-Croix-EVO-2018.pdf

Concrètement ? 👀
Pendant un mois, on vous propose
> de prendre chaque jour un temps de prière à partir de la parole de Dieu
> de se retrouver un soir par semaine pour un temps de partage et d’enseignement
> de rencontrer un accompagnateur 30min par semaine.
(Pour les temps de partage, les groupes seront constitués par âges similaires)

👉 En vous inscrivant vous vous engagez à prendre un temps de prière quotidien, à être présent aux temps de rencontre hebdomadaires avec le groupe et de rencontrer votre accompagnateur.

Quand ? 🗓🕐
Date des rencontres : dimanche 6 février (18h-20h), puis les jeudis soirs du 10 février au 10 mars inclus (~ 19h30-21h30) au 24 boulevard Saint-Michel (métro Montgomery).

Des questions ❔
N’hésitez pas à nous écrire !
➡️ magisbruxelles@gmail.com

Suis-nous sur les réseaux sociaux :
Facebook : https://www.facebook.com/MagisBruxelles
WhatsApp : https://chat.whatsapp.com/C2N4iuV5w5y9qf00ekHgDU

Equipe florale à l’église

Chers amis 

Voilà 10 ans je me suis engagée dans l’équipe florale à l’église St Jean Berchmans. Environ une fois par mois je décore et notre église et arrose en semaine les fleurs en souvenir de mes parents décédés à cette période et avec qui nous allions tous les dimanches dans cette église … 

Mais en 24 heures j’ai appris la démission de 3 piliers de notre équipe florale, ce qui met une charge insurmontable sur les membres restants de cette équipe. Je cherche donc minimum 3 personnes volontaires pour nous aider. 

On pourrait faire simple et mettre des plantes vertes, voire même des fleurs synthétiques pour décorer l’église mais je pense que notre Seigneur mérite mieux que cela. Plus nombreux on est, moins ce service sera récurrent pour chacun : une fois par mois est, je pense, acceptable et compatible avec les contraintes de chacun. 

Qui plus est, c’est nettement plus gai de le faire à plusieurs que seul(e). 

Il va sans dire que je suis prête à vous épauler et vous expliquer comment faire les premières fois. 

Donc merci de communiquer ce message et de m’appeler si vous avez besoin de plus d’information. Mon GSM est le 0476 960 408. Pouvez-vous me contacter avant le 6 février ? 

Merci d’avance pour votre support et votre aide. 

Andrée Sonck

sonck.andree@gmail.com

Le Bonjour de Noel 2021

Amis de l’église st Jean Berchmans ° st Michel

Dieu se déplace !

Alors c’est donc ça la nouvelle de Noël !

Dieu se déplace en personne pour entrer dans les nuits humaines, pour rejoindre tous ceux qui, à minuit ou à d’autres heures, traînent, se fatiguent, tombent au plus noir des ténèbres, ne savent plus vers quelle direction orienter leur marche.

Noël c’est donc Dieu qui se déplace en personne pour se lancer aux côtés de ceux qui ont perdu leur étoile, qui tournent en rond et qui ont égaré le sens de leur voyage.

Noël c’est donc Dieu qui rejoint tous ceux qui se déplacent à la recherche du bonheur. Jésus n’est plus dans la crèche. La crèche est vide. Jésus est en déplacement, il est entré dans le voyage des hommes…

C’est ça la fête de Noël : à minuit, en Jésus, Dieu rejoint les hommes qui tâtonnent dans la nuit afin de progresser.

Désormais partout où des vivants luttent contre tout ce qui emprisonne l’esprit et le corps dans n’importe quelles ténèbres, là partout, Dieu est avec eux et se déplace avec eux.

Connaissez-vous le nom qu’on donne à Jésus-Christ depuis la nuit de la naissance ?

On l’appelle Emmanuel !

Ce qui signifie : Dieu-avec-nous ! Emmanuel ? Ça signifie que Dieu devient homme, marcheur de la nuit avec nous, pour avancer avec nous et pour nous entraîner vers le jour !

Voilà le sens de Noël. En Jésus, Dieu vient réveiller les vivants et leur dire : « Allez ! Je viens avec vous : il faut sortir de la nuit ! »

Extrait de « Terres », par Charles SINGER

HORAIRES DU 24 et 25 DECEMBRE : RESERVATIONS DEMANDEES

200 personnes maximum par célébration, enfants de moins de 12 ans non compris) à réserver obligatoirement par Kelmesse.org, en pointant « église st Jean Berchmans ».

Munissez-vous de votre mail de confirmation de réservation que vous présenterez à l’accueil.

24 décembre, Veille de Noël :

Messe de 16h (familles avec petits enfants) : restent quelques places

Messe de 18h (messe des jeunes) : les places sont toutes réservées

Messe de 20h (messe des jeunes) : il reste des places

Messe de 22h : il reste des places

Messe de 23h30 : il reste des places

25 décembre, Jour de Noël : comme le dimanche 8h30, 10h, 11h30, 18h30

Tout l’équipe pastorale de l’église et la communauté des jésuites vous souhaite une belle fête de Noël !! et vous présente déjà aussi ses meilleurs vœux pour une heureuse et sainte année 2022 !

  • Sacrement de la réconciliation en vue de la fête de NOEL

Permanence au confessionnal

Jeudi 23 : De 11h à 11h 30 Et De 16 à 18h

Vendredi 24 : De 10h30 à 12h et De 15h à 16h

  • Pour faciliter les collectes, possibilité de faire un versement sur le compte de l’église

EGLISE SAINT-JEAN BERCHMANS, Boulevard Saint-Michel 24- 1040 BRUXELLES,

BE76 0016 7006 8295 – BIC GEBABEBB

  • Liturgie de la Parole pour les enfants

Bonjour à tous,

Avec un allègement relatif des mesures COVID, … nous reprenons la catéchèse pour les enfants pendant les messes dominicales.  Ces catéchèses permettent à la fois aux parents de mieux se recueillir et aux enfants de mieux comprendre et de discuter de l’Evangile du jour.

Lors de la catéchèse nous lisons l’évangile avec les enfants, nous en discutons ensemble, et ils terminent par un coloriage autour de l’Evangile du jour.  Ces discussions permettent à nous adultes de lire et interpréter l’Evangile avec des yeux d’enfants et aux enfants d’en tirer les messages principaux des Lectures.

A partir de Janvier 2022, nous offrirons une catéchèse pour les 3-7 ans à la messe de 11 :30 du dimanche.  Si le cœur vous en dit, et que vous voulez tenter l’expérience, nous sommes toujours à la recherche de volontaires afin d’augmenter la fréquence (inclure aussi la messe de 10 :00) et l’offre (catéchèse pour les 7-12 ans). Pour cela il suffit de contacter Guillaume van Rijckevorsel (gvanrijckevorsel@gmail.com, + 32 475 951 928).

En espérant voir grossir nos rangs, nous vous souhaitons une très belle journée.

L’Equipe de Catéchèse

PS. Il n’y aura pas d’édition du Bonjour la semaine prochaine… le rédacteur étant en réunion à Lyon avec les compagnons jésuites de la Congrégation provinciale, jusqu’au 31. 12 ou 1.1.2022 …

Le Bonjour du WE du 18 et 19 décembre 2021

Amis de l’église st Jean Berchmans ° st Michel

Arriverons-nous à concentrer toutes nos énergies de la dernière semaine avant Noël à préparer la venue de l’Emmanuel ? Et si on nous disait : « Dieu vient parmi nous le 24 décembre dans la nuit… », continuerions-nous à faire ce que nous faisons ou mettrions-nous tout en œuvre pour lui réserver l’accueil qui lui revient ?

J’ai l’impression qu’on se recentrerait sur l’essentiel. C’est pourtant bien de cela qu’il s’agit !

Peut être une image de 1 personne et intérieur

Agenda : Vers NOEL … possibilité de recevoir des affiches. A mettre à vos fenêtres de manière bien visible. Demandez-en à la sacristie !… Garnissez vos fenêtres et autres lieux d’affichage avec ces belles affiches de Noel qui créent l’ambiance.

  • En semaine, jusqu’au 23 décembre, après la messe de 18h30, petit office de Vêpres à la chapelle NDA
  • 19 décembre : Le Concert du Chœur de Chambre de Liège est annulé
  • Liturgie de la Parole pour les enfants

Bonjour à tous,

Avec un allègement relatif des mesures COVID, nous reprenons la catéchèse pour les enfants pendant les messes dominicales.  Ces catéchèses permettent à la fois aux parents de mieux se recueillir et aux enfants de mieux comprendre et de discuter de l’Evangile du jour.

Lors de la catéchèse nous lisons l’évangile avec les enfants, nous en discutons ensemble, et ils terminent par un coloriage autour de l’Evangile du jour.  Ces discussions permettent à nous adultes de lire et interpréter l’Evangile avec des yeux d’enfants et aux enfants d’en tirer les messages principaux des Lectures.

A partir de Janvier 2022, nous offrirons une catéchèse pour les 3-7 ans à la messe de 11:30 du dimanche.  Si le cœur vous en dit, et que vous voulez tenter l’expérience, nous sommes toujours à la recherche de volontaires afin d’augmenter la fréquence (inclure aussi la messe de 10 :00) et l’offre (catéchèse pour les 7-12 ans). Pour cela il suffit de contacter Guillaume  van Rijckevorsel (gvanrijckevorsel@gmail.com, + 32 475 951 928).

En espérant voir grossir nos rangs, nous vous souhaitons une très belle journée.

L’Equipe de Catéchèse

  • Soirées de formation :

Voir toute chose nouvelle en Christ !

C’est possible dans ma vie quotidienne ?

Extrait d’une mosaïque du Père Marko Rupnik, sj à la Cova de Saint Ignasi à Manresa

Envisager comment le Christ est présent dans tous les aspects de notre quotidien (travail, loisirs, famille, vie affective, l’argent et les biens, vie spirituelle…) et Recevoir quelques outils pour aller plus loin. 7 soirées de formation, de 19h30 à 22h00 de décembre à juin + une soirée de relecture 3 mois plus tard. Rencontres qui allient : enseignement / prière et réflexion personnelle / partages en petits groupes / prière et approfondissement en grand groupe

Un mardi par mois :

21 décembre 2021, 11 janvier, 8 février, 15 mars, 19 avril, 10 mai, 14 juin 2022

Avec Caroline Vital – mère de famille, entre autres coach et manager de crise en entreprise et engagée dans la formation d’adultes ; membre de la CVX, formée à l’accompagnement spirituel et Jean-Yves Grenet, sj – responsable du Pôle Pastorale et Spiritualité du Forum Saint-Michel.

Au Forum Saint-Michel, Boulevard Saint-Michel, 24 – Bruxelles.

Voir plus d’informations et procédure d’inscription : www.forumsaintmichel.be. Ou mail à pole.spiritualite@forumsaintmichel.be

HORAIRES DU 24 et 25 DECEMBRE : RESERVATIONS DEMANDEES

200 personnes maximum par célébration, enfants de moins de 12 ans non compris) à réserver obligatoirement par Kelmesse.org, en pointant « église st Jean Berchmans ».

Les réservations seront mises en ligne ce dimanche 19 décembre.

Munissez-vous de votre mail de confirmation de réservation que vous présenterez à l’accueil.

24 décembre, Veille de Noël :

Messe de 16h (familles avec petits enfants)

Messe de 18h (messe des jeunes)

Messe de 20h (messe des jeunes)

Messe de 22h

Messe de 23h30

25 décembre, Jour de Noël : comme le dimanche 8h30, 10h, 11h30, 18h30

Tout l’équipe de l’église vous souhaite une belle fête de Noël !!

le Bonjour du 3° dimanche de l’Avent

Amis de l’église st Jean Berchmans ° st Miche

La joie au cœur

La liturgie de ce 3e dimanche de l’Avent nous invite à la joie. Dans l’Ancien Testament, le prophète Sophonie insiste pour que son peuple exulte et se réjouisse. Pourquoi donc ? Parce que le Seigneur est roi d’Israël en son milieu. Cela signifierait littéralement « il est dans [s]on sein », avec une claire référence à la présence de Dieu dans l’arche de l’Alliance, toujours placée au milieu du peuple d’Israël. À nous qui préparons le grand jour de Noël, la résonance avec ce qu’écrira Luc quelques siècles plus tard au sujet de l’annonce de l’ange à Marie, « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi », ne nous aura pas échappé.

Même si les temps sont difficiles, Sophonie semble dire qu’il n’y a plus aucun motif de méfiance, de découragement, de tristesse car nous sommes assurés de la présence du Seigneur au milieu de nous. Et cette joie est réciproque puisque le Seigneur aussi se réjouit de sa relation avec nous. Cette joie promise par le prophète trouve son accomplissement en Jésus, né d’une femme et ressuscité d’entre les morts, instaurant ainsi une nouvelle relation de toute la Création à Dieu.
À quelques jours de la fête de Noël, nous pouvons interroger notre image de Dieu : qui est-il pour nous ? et notre relation à lui : de quoi peut-il se réjouir en ce moment ?…

Karem Bustica, rédactrice en chef de Prions en Eglise

Agenda : Avent vers NOEL … possibilité de recevoir des affiches gratuitement. A mettre à vos fenêtres de manière bien visible. Demandez-en à la sacristie !… Le premier paquet de 100 est distribué. Un nouveau paquet de 100 est arrivé. Garnissez vos fenêtres et autres lieux d’affichage avec ces belles affiches de Noel qui créent l’ambiance.

Excellent pour bureaux, valves d’affichage, salles de réunions, salles d’attente, porte de magasins qui accepteraient.

  • En semaine, durant tout l’avent, après la messe de 18h30, petit office de Vêpres à la chapelle NDA
  • Samedi 11 décembre : (9h15 – 12h) Matinée Oasis à la chapelle Notre Dame des Apôtres. Un temps de prière, avec quelques points pour nous aider, introduits par le p Tommy Scholtes ce samedi. Possibilité de rencontrer le prêtre. 11h30 : célébration de l’eucharistie.
  • décembre : ThéoBar (17-35 ans) à St-Jean Berchmans et au Forum st Michel (20h)

Après la messe du dimanche soir de 18h30, nous invitons les jeunes surtout de 17-35 ans à se retrouver autour d’un verre. Un orateur répond à la question « En quoi ce que vous faites, ce que vous vivez, ce que vous croyez, ce que vous dites… peut-il inspirer des jeunes ? ». Présentation suivie de questions et débats, autour d’un bon verre. Le prochain ThéoBar aura lieu le dimanche 12 décembre à 20 heures, où nous aurons la joie d’accueillir Nicolas Janssen, député MR au Parlement Wallon.

Rendez-vous à partir de 19h45 au 47, avenue de l’Armée, à deux pas de l’église. Plus d’infos chez Stéphane Rottier : (stephane@rottier.be)

Le premier Théobar de l’année fut un beau succès avec notre invité Frédéric van Leeuw. Nous le remercions encore de sa parole riche et inspirante, en référence aussi à la communauté Sant Egidio.

  • 19 décembre : Le Concert du Chœur de Chambre de Liège est annulé.
  • Soirées de formation :

Voir toute chose nouvelle en Christ !

C’est possible dans ma vie quotidienne ?

Extrait d’une mosaïque du Père Marko Rupnik, sj à la Cova de Saint Ignasi à Manresa

 

    Une proposition pour :

  •  Envisager comment le Christ est présent dans tous les aspects de notre quotidien (travail, loisirs, famille, vie affective, l’argent et les biens, vie spirituelle…) et Recevoir quelques outils pour aller plus loin. 7 soirées de formation, de 19h30 à 22h00 de décembre à juin + une soirée de relecture 3 mois plus tard. Rencontres qui allient : enseignement / prière et réflexion personnelle / partages en petits groupes / prière et approfondissement en grand groupe

Un mardi par mois :

21 décembre 2021, 11 janvier, 8 février, 15 mars, 19 avril, 10 mai,  14 juin 2022

Avec Caroline Vital – mère de famille, entre autres coach et manager de crise en entreprise et engagée dans la formation d’adultes ; membre de la CVX, formée à l’accompagnement spirituel et Jean-Yves Grenet, sj – responsable du Pôle Pastorale et Spiritualité du Forum Saint-Michel.

Au Forum Saint-Michel,

Boulevard Saint-Michel, 24 – Bruxelles.

Voir plus d’informations et procédure d’inscription : www.forumsaintmichel.be. Ou mail à pole.spiritualite@forumsaintmichel.be

HORAIRES DU 24 DECEMBRE : 200 personnes maximum, enfants de moins de 12 ans non compris) à réserver par Kelmesse.org

Messe de 16h (familles avec petits enfants)
Messe de 18h (messe des jeunes)
Messe de 20h (messe des jeunes)
Messe de 22h
Messe de 23h30

(Jour de Noel : comme le dimanche 7h, 8h30, 10h, 11h30, 18h30)

Le bonjour du 2° dimanche de l’Avent

Amis de l’église st Jean Berchmans ° st Michel

Le Bonjour du WE du 4 et 5 décembre 2021

Une joie contenue !

Certains pourraient s’imaginer la période qui précède Noël comme une énumération de toutes sortes de rêves et de merveilles que Dieu pourrait formuler pour son peuple. Pas de rêve. Une grave réalité. L’avenir d’un peuple, d’une ville. Oui Dieu va déployer sa splendeur, dit le livre de Baruch, à Jérusalem et au peuple, et les revêtir de la justice de Dieu. Oui Dieu va se souvenir d’eux… les montagnes seront abaissées et la terre sera aplanie.  Dieu conduira le peuple dans la joie. Comment ? En libérant, en délivrant, et cela suscite une immense joie, une grande récolte. Une promesse.

St Paul dit son action de grâces pour tous les changements opérés dans les cœurs des Philippiens. Il prie pour eux, il est en communion avec tous, et sent combien Dieu est à l’œuvre dans les cœurs pour l’annonce de l’Evangile. Il prie pour que leur amour progresse dans la pleine connaissance et en toute clairvoyance pour discerner ce qui est important. Cet amour et cette connaissance rendent pur et irréprochable.

Mais le chemin, notre chemin n’est pas abouti. Voilà pourquoi la figure de Jean Baptiste qui proclame un baptême de conversion est si essentiel. Il invite à préparer le chemin, à rendre droits ses sentiers. Parce qu’au bout du chemin, tout être vivant verra le salut de Dieu.

L’Avent est le temps de la réalisation de la promesse. Non pas merveilleuse à la manière d’un beau conte, mais à la manière de Dieu qui entre dans notre histoire en prenant notre chemin. Celui de nos ravins à combler, de notre terre à aplanir. Pour que devienne réel le règne de l’amour que Jésus incarne. Il s’agit bien d’une joie, mais contenue. Une joie à recevoir à travers notre conversion.

Quelle est mon attente en ce temps d’Avent ? Dieu entre à nouveau dans mon histoire. Quels sont mes ravins à combler, ma terre à aplanir pour que la paix et la justice m’habitent ?

La joie de prier les uns pour les autres me conduit à aimer toujours plus. Comment discerner ce qui est le plus important pour mes proches et pour moi dans la préparation de Noël ? 

Tommy Scholtes sj, dans Prions en Eglise

Agenda : Avent vers NOEL … possibilité de recevoir des affiches gratuitement. A mettre à vos fenêtres de manière bien visible. Demandez-en à la sacristie !… Le premier paquet de 100 est distribué. Nous en avons redemandé 100…

  • Samedi 04 décembre : (9h15 – 12h) Matinée Oasis à la chapelle Notre Dame des Apôtres. Un temps de prière, avec quelques points pour nous aider, introduits par le p Jean-Yves Grenet ce samedi. Possibilité de rencontrer le prêtre. 11h30 : célébration de l’eucharistie. Samedi 4 décembre: Synode en cours… aussi chez nous : invitation 4 décembre de 16 à 17h30.



Démarche synodale Premier temps de rencontre

Vous êtes tous conviés à la première rencontre synodale autour de la question : « Comment décembre : ces temps-ci tout ce qui se vit en Église à Bruxelles ? »

Date : samedi 4 décembre à de 16 h à 17h30 – Lieu : chapelle Notre Dame des Apôtres de l’église st Jean Berchmans. Apportez : – un bic et votre enthousiasme

En conclusion de sa lettre d’invitation, le Cardinal De Kesel écrit : « Le but est de nous rencontrer, de nous écouter mutuellement et de discerner ensemble. Le tout dans un esprit évangélique de fraternité́ et de prière. Ne cédons pas à la tentation du scepticisme et du défaitisme… Quelqu’un marche avec nous et nous précède, le Christ Seigneur…  Il est le rocher de notre confiance.  C’est dans l’écoute mutuelle et le discernement que l’Esprit de vérité́ (Jn 16, 13) se fait connaitre et vient à notre secours. »

Nous vous attendons nombreux pour répondre à l’appel de notre archevêque et du Pape François.

  • Samedi 4 décembre WEMEET : L’événement de la Saint-Nicolas du 4 décembre est annulé. Il est remplacé par une visite aux familles et des petits cadeaux aux enfants
  • Matinée Oasis animée par le p. Philippe Wargnies (9h15-12h)
  • décembre : ThéoBar (17-35 ans) à St-Jean Berchmans et au Forum st Michel.

Après la messe du dimanche soir de 18h30, nous invitons les jeunes surtout de 17-35 ans à se retrouver autour d’un verre. Un orateur répond à la question « En quoi ce que vous faites, ce que vous vivez, ce que vous croyez, ce que vous dites… peut-il inspirer des jeunes ? ». Présentation suivie de questions et débats, autour d’un bon verre. Le prochain ThéoBar aura lieu le dimanche 12 décembre à 20 heures, où nous aurons la joie d’accueillir Nicolas Janssen, député MR au Parlement Wallon. Rendez-vous à partir de 19h45 au 47, avenue de l’Armée, à deux pas de l’église. Plus d’infos chez Stéphane Rottier : (stephane@rottier.be)

Le premier Théobar de l’année fut un beau succès avec notre invité Frédéric van Leeuw. Nous le remercions encore de sa parole riche et inspirante, en référence aussi à la communauté Sant Egidio.

  • Soirées de formation :

Voir toute chose nouvelle en Christ !

C’est possible dans ma vie quotidienne ?

Extrait d’une mosaïque du Père Marko Rupnik, sj à la Cova de Saint Ignasi à Manresa

 

    Une proposition pour :

  •  Envisager comment le Christ est présent dans tous les aspects de notre quotidien (travail, loisirs, famille, vie affective, l’argent et les biens, vie spirituelle…)
  • Recevoir quelques outils pour aller plus loin

Une progression sur :

7 soirées de formation, de 19h30 à 22h00 de décembre à juin

+ une soirée de relecture 3 mois plus tard.

Rencontres qui allient : enseignement / prière et réflexion personnelle / partages en petits groupes / prière et approfondissement en grand groupe

Un mardi par mois :

21 décembre 2021, 11 janvier, 8 février, 15 mars, 19 avril, 10 mai,

14 juin 2022

Avec Caroline Vital – mère de famille, entre autres coach et manager de crise en entreprise et engagée dans la formation d’adultes ; membre de la CVX, formée à l’accompagnement spirituel et Jean-Yves Grenet, sj – responsable du Pôle Pastorale et Spiritualité du Forum Saint-Michel.

Au Forum Saint-Michel,

Boulevard Saint-Michel, 24 – Bruxelles.

Voir plus d’informations et procédure d’inscription : www.forumsaintmichel.be

Ou mail à pole.spiritualite@forumsaintmichel.be

Vu la difficulté de faire des collectes à l’église… Il est plus facile de faire des (petits ou plus grands) versements réguliers sur le compte de l’église : EGLISE SAINT-JEAN BERCHMANS : BE76 0016 7006 8295

BIC GEBABEBB – Boulevard Saint-Michel 24- 1040 BRUXELLES. Merci pour votre générosité !