Le Bonjour du 16 mai 2022

Amis de l’église st Jean Berchmans ° st Michel

Le Bonjour du 16 mai 2022

Peut être une image de 9 personnes, personnes debout et intérieur
Peut être une image de 17 personnes, personnes debout et plein air

Évènement de Magis Bruxelles

Église Saint-Jean-Berchmans

Public  · Tout le monde sur ou en dehors de Facebook

Lancement d’une messe animée par les jeunes à l’église des jésuites à Saint-Michel ! C’est le moment de se rassembler autour de Jésus Ressuscité !
Une messe animée par les jeunes, suivie d’un pot dans le jardin, en fonction du temps 😉.
Si tu es musicienne ou musicien, nous avons besoin de toi ! Rendez-vous le jeudi 19 mai à 20h. (louis.lorieux@jesuites.com)

Première messe animée par les jeunes, dimanche 21 mai à 18h30.

24 mai 2022 à l’église st Jean Berchmans, 19h30 : Concert pour la Paix et la Solidarité

La Fondation Internationale Yehudi Menuhin a le plaisir de vous inviter à un concert de paix et de solidarité pour récolter des fonds en faveur de l’Ukraine et pour des actions visant à soutenir les réfugiés d’Ukraine en Belgique par la pratique des arts.

En cette occasion spéciale, nous entendrons un riche programme de musique classique européenne, comprenant des pièces de compositeurs ukrainiens et russes. Les talentueux musiciens du Brussels Chamber Orchestra seront rejoints par les violonistes Olga Šroubková et Michael Guttman pour les parties solistes. Ce concert est gratuit et ouvert à tout le monde.

Comme il s’agit avant tout d’un événement de collecte de fonds, votre générosité sera la bienvenue et appréciée. Les fonds récoltés grâce à ce concert serviront à créer un chœur composé d’enfants ukrainiens à Bruxelles, dirigé par un chef de chœur qui fera chanter les enfants ensemble pendant les prochains mois, en vue de présenter ensuite le résultat de ce travail sur scène.

Il y eut trois rencontres… trois samedis à 16h… « Les constats… les points heureux ou moins heureux de nos vies d’Eglise… nos rêves et comment les réaliser ?

Je résume très fort fort… les participatns aux rencontres ont exprimé leurs joies et leurs espérances par rapport à ce que nous vivons dans les célébrations et autour, animations des enfants, animations jeunes/Magis, Théobar, concerts, expositions, engagements mis en évidence, appels à la solidarité, groupes de prière. Ils ont évoqué leur désir de moments de convivialité, de rencontres avec la CVX, d’attention spéciale aux jeunes, jeunes parents, au moment d’éveil à la foi des enfants durant la liturgie de la Parole… D’autres ont évoqué les liens avec la Maison Lazare, ou encore les activités de Wemeet. On a aussi souligné les bons liens avec l’Unité pastorale de Etterbeek.

Une messe animée par les jeunes se (re)lance régulièrement, avec Louis Lorieux sj. Des liens sympathiques ont pu être créés avec le Congrès Mission, et bien sûr avec le Forum st Michel qui est « de la maison » et qui offre une belle gamme de propositions.

Bien sûr, on sort du Covid, on se relance… mais nous avons besoins de sources vives qui s’engagent très concrètement au service des assemblées et de l’église. Quelques exemples d’appels que nous vous adressons : pour l’équipe des fleurs, pour les lecteurs et lectrices, pour les enfants de chœur, pour l’animation des chants, pour aider aux expos et concerts…

Les équipes Magis lancent des invitations et la CVX aussi.

Le plus important de nos rencontres a sans doute été de se parler ! L’été, nous ouvrons plus facilement la cour d’honneur pour les rencontres « after messe » et le parking du collège pour les accès et parkings. 

D’autres points ont aussi été abordés sur les problématiques de l’Eglise universelle. Il ne faut pas les oublier. Mais c’est la vie évangélique qui porte des fruits. Mais nous restons bien sûr à l’écoute, et n’hésitez jamais à contacter un des membres de l’équipe pastorale de l’église ou un membre de la communauté. Je pense que nous sommes assez repérables et disponibles.   

Tommy Scholtes sj                                                                                                                                                                                             

  • .

Nous accueillerons Mgr Franco Coppola, le nouveau nonce apostolique de Belgique. Il est donc le nouveau représentant du pape en Belgique.Il est en lien étroit avec le Saint-Siège. Rendez-vous à partir de 19h45 au 47 avenue de l’Armée, à deux pas de l’église. Le ThéoBar invite les jeunes adultes à réfléchir et à s’engager en tant que chrétien dans le monde. Un dimanche par mois, des jeunes de 17 à 35 ans se retrouvent autour d’un verre pour rencontrer un grand témoin (politicien, journaliste, artiste, banquier,…). L’orateur répondra à la question « En quoi ce que vous faites, ce que vous vivez, ce que vous croyez, ce que vous dites… peut-il inspirer des jeunes ? ». Une petite présentation suivie de questions et débats.

  • en l’église St. Jean-Berchmans  par l’Orchestre de Chambre Arpeggio composé de 24 musiciens professionnels, placé sous la direction de Madame Gilberte Boucher -Soliste  violoniste Sylvia Huang

Au programme : Mozart et Haydn. Concert donné au profit de la recherche sur le cancer du sein, menée par le service d’Anatomie Pathologique des Cliniques Universitaires Saint-Luc et la Clinique Saint-Jean

Une image contenant texte

Description générée automatiquementDeux appels à candidatures (Paroisse)

Les Fabriques d’Eglise (qui vont devenir des Etablissements de culte au 1er janvier 2023) veillent au culte chrétien et gèrent les biens : entretien, réparations, mise en location, entre autres des églises paroissiales.

Pour assurer tout ça, une équipe est nécessaire. Nous cherchons de toute urgence des personnes disponibles et motivées pour rendre ces services dans notre Unité Pastorale Etterbeek. Pour plus de précisions, contacter Monsieur Guy Rolin (Notre-Dame du Sacré-Cœur) ou Monsieur Fernand Schmetz (Saint-Antoine), ou s’adresser aux secrétariats secr.unite@upetterbeek.be

Nous cherchons une personne pour un engagement immédiat, à mi-temps, prête à se former, disponible une ou deux soirées en semaine Description des tâches : accompagner les étapes de la catéchèse avec les catéchistes et tout ce qui concerne grandir dans la Foi dans l’Unité Pastorale Etterbeek.

Envoyez votre CV et une lettre de motivation aux secrétariats secr.unite@upetterbeek.be

s. P.  Amilcar Ferro B mxy, Responsable de l’Unité Pastorale Etterbeek

Offre d’emploi : la Compagnie de Jésus recrute un/e Responsable éditorial/e et communication à Bruxelles

La Compagnie de Jésus recrute un/e Responsable éditorial/e et communication pour un poste en CDI à temps plein ou partiel basé à Bruxelles.

Cette personne sera en charge de l’élaboration de la Revue trimestrielle Échos jésuites et du soutien et lien avec les institutions jésuites en Belgique francophone et au Luxembourg.

Elle travaillera sous la responsabilité de la Directrice de la communication et au sein d’une équipe de quatre personnes.  Les candidatures sont à adresser à Mme Nadia Cornuau : responsable.rh@jesuites.com  

Voir l’annonce complète : https://www.jesuites.com/offre-demploi-la-compagnie-de-jesus-recrute-un-e-responsable-editorial-e-et-communication/

Le bonjour du 12 mai 2022

Amis de l’église st Jean Berchmans ° st Michel

Le Bonjour du 12 mai 2022

125px-Flag_of_Belgium
85px-Great_coat_of_arms_of_Belgium
Как правильно пожимать руку: этикет рукопожатия | Яблык
Картинки две руки (37 фото) • Прикольные картинки и позитив
85px-Lesser_Coat_of_Arms_of_Ukraine
125px-Flag_of_Ukraine

Дорогі брати і сестри !

Українська Греко-Католицька Церква у м. Брюсселі організовує 14 травня 2022 о 17.00 благодійний концерт-виступ церковного хору « Світанок ». Адреса : Коледж св. Михаїла, Bd Saint-Michel 24, 1040 EtterbeekЛаскаво просимо всіх. Чекаємо на вас

Chers frères et sœurs !

L’Église gréco-catholique ukrainienne de Bruxelles organise un concert caritatif (45’) de la chorale de l’église « Svitanok » ce  samedi 14 mai 2022 à 17h. Eglise st Jean Berchmans, Bd Saint-Michel 24, 1040 Etterbeek. Bienvenue. On vous attend ! En solidarité avec nos amis d’Ukraine, d’ici ou de là-bas ! (Vous pouvez apporter des vêtements pour la Croix +)

Le prochain ThéoBar aura lieu le dimanche 29 mai de 20h à 21h30.

Nous accueillerons Mgr Franco Coppola, le nouveau nonce apostolique de Belgique. Il est donc le nouveau représentant du pape en Belgique.Il est en lien étroit avec le Saint-Siège. Rendez-vous à partir de 19h45 au 47 avenue de l’Armée, à deux pas de l’église. Le ThéoBar invite les jeunes adultes à réfléchir et à s’engager en tant que chrétien dans le monde. Un dimanche par mois, des jeunes de 17 à 35 ans se retrouvent autour d’un verre pour rencontrer un grand témoin (politicien, journaliste, artiste, banquier,…). L’orateur répondra à la question « En quoi ce que vous faites, ce que vous vivez, ce que vous croyez, ce que vous dites… peut-il inspirer des jeunes ? ». Une petite présentation suivie de questions et débats.

24 mai 2022 à l’église st Jean Berchmans, 19h30

La Fondation Internationale Yehudi Menuhin a le plaisir de vous inviter à un concert de paix et de solidarité pour récolter des fonds en faveur de l’Ukraine et pour des actions visant à soutenir les réfugiés d’Ukraine en Belgique par la pratique des arts.

En cette occasion spéciale, nous entendrons un riche programme de musique classique européenne, comprenant des pièces de compositeurs ukrainiens et russes. Les talentueux musiciens du Brussels Chamber Orchestra seront rejoints par les violonistes Olga Šroubková et Michael Guttman pour les parties solistes. Ce concert est gratuit et ouvert à tout le monde.

Comme il s’agit avant tout d’un événement de collecte de fonds, votre générosité sera la bienvenue et appréciée. Les fonds récoltés grâce à ce concert serviront à créer un chœur composé d’enfants ukrainiens à Bruxelles, dirigé par un chef de chœur qui fera chanter les enfants ensemble pendant les prochains mois, en vue de présenter ensuite le résultat de ce travail sur scène.

Concert :  vendredi 10 juin 2022 à 20h15’ en l’église St. Jean-Berchmans  par l’Orchestre de Chambre Arpeggio composé de 24 musiciens professionnels, placé sous la direction de Madame Gilberte Boucher -Soliste  violoniste Sylvia Huang

Au programme : Mozart et Haydn. Concert donné au profit de la recherche sur le cancer du sein, menée par le service d’Anatomie Pathologique des Cliniques Universitaires Saint-Luc et la Clinique Saint-Jean

Une image contenant texte

Description générée automatiquementDeux appels à candidatures (Paroisse)

Les Fabriques d’Eglise (qui vont devenir des Etablissements de culte au 1er janvier 2023) veillent au culte chrétien et gèrent les biens : entretien, réparations, mise en location, entre autres des églises paroissiales.

Pour assurer tout ça, une équipe est nécessaire. Nous cherchons de toute urgence des personnes disponibles et motivées pour rendre ces services dans notre Unité Pastorale Etterbeek. Pour plus de précisions, contacter Monsieur Guy Rolin (Notre-Dame du Sacré-Cœur) ou Monsieur Fernand Schmetz (Saint-Antoine), ou s’adresser aux secrétariats secr.unite@upetterbeek.be

Nous cherchons une personne pour un engagement immédiat, à mi-temps, prête à se former, disponible une ou deux soirées en semaine Description des tâches : accompagner les étapes de la catéchèse avec les catéchistes et tout ce qui concerne grandir dans la Foi dans l’Unité Pastorale Etterbeek.

Envoyez votre CV et une lettre de motivation aux secrétariats secr.unite@upetterbeek.be

s. P.  Amilcar Ferro B mxy, Responsable de l’Unité Pastorale Etterbeek

Le Notre Père à l’envers

Fais que ta vie soit le meilleur reflet de mon nom.
Engage-toi pour mon Règne à chaque pas que tu fais,
Dans chaque décision que tu prends,
Dans chaque attitude et chaque geste.
Construis-le pour moi et avec moi.
C’est là ma volonté sur la terre comme au ciel.
Reçois le pain de chaque jour,
Conscient(e) que c’est un privilège et un miracle.
Je te pardonne tes erreurs, tes chutes, tes abandons,
Mais fais de même face à la fragilité de tes frères.
Lutte pour plus de justice et de paix
Et je serai à tes côtés.
N’aie pas peur : Le mal n’aura pas le dernier mot. Amen. 

Trad. d’après José Maria Rodriguez Olaizola s.j. (Revue Jesuitas, Primavera 2017, p.9)

Concert pour la paix: 24 mai 20h15

Bonjour ! 30 avril 2022

Amis de l’église st Jean Berchmans ° st Michel

Soirée OPEN CVX du 9 mai 2022 de 19h30 à 21h30 au Forum Saint-Michel

Bonjour,

La CVX Bruxelles est heureuse de vous inviter à la soirée Open CVX qu’elle organise

le lundi 9 mai 2022 au Forum Saint-Michel, 24 Boulevard Saint-Michel, 1040 Bruxelles.

Lors de cette soirée, vous vivrez une rencontre telle que nous la vivons en équipe. La

méthode des « trois tours », qui n’est pas une table de conversation, est un apprentissage au

discernement basé sur les exercices spirituels de Saint Ignace. Ces rencontres permettent

d’apprendre à discerner quelle est la trame de Dieu dans notre vie.

La Communauté de Vie Chrétienne (CVX) est une école de compagnonnage et de service à la

suite du Christ. Un groupe CVX est « un lieu où nous évaluons notre vie et notre mission »

sous le regard de Dieu et des autres. Ce n’est donc ni un groupe biblique ni un groupe

d’échanges d’idées. En complément d’une vie spirituelle personnelle, elle constitue un

moyen de progresser dans le service du Seigneur. Les rencontres se font en trois temps.

Le 9 mai prochain, de 19h30 à 21h30, nous vous proposons une soirée où vous pourrez vous

essayer à cette méthode qui cherche des réponses à des besoins on ne peut plus actuels.

Vous pouvez vous inscrire via le lien :

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfUaIBALDHaqlIzLDyobbjqfHP3heBNFYiIOHcrz0

GsaLTWWg/viewform?usp=pp_url

Andrée Sonck 0476 96 04 08

Ségolène Bastiaansen 047638 44 37

Dominique Bertrand 0473 67 28 66

Sébastien de Fooz 0473 85 20 14

Hervé Linard 0476 59 29 94

Message de l’équipe florale de l’église

Pour être plus efficace et économe, je propose que toute personne qui veut à juste titre faire des montages, qu’elle m’appelle sur mon Gsm le jeudi soir au plus tard ainsi nous achèterons moins de fleurs et ne passerons plus notre temps à faire des montages qui sont mis par la suite sur le côté. A ce propos, je propose que vous publiiez mon Gsm dans votre publication Bonjour pour que ce type d’initiative soit coordonné avec l’équipe florale au plus tard le jeudi soir avant le we concerné. Cela ne concerne pas les plantes que certaines personnes ont la gentillesse d’offrir à la sainte Vierge. 

Nous cherchons toujours des volontaires et la personne qui a fait ce merveilleux montage pour l’Ukraine est vraiment douée. Je veux bien avoir ses coordonnees pour lui proposer de rejoindre l’équipe😉

Andrée Sonck 0476 96 04 08

Et le retour de la Croix Rouge … message reçu

Mon Père, 

Vendredi, 17H00. J’accueille mon collègue Ahmed de retour de l’Eglise Saint-Michel. Alors qu’il manœuvre la camionnette dans le garage de notre Centre d’Accueil d’Urgence mon regard est épinglé aux sacs qui se bousculent sur les sièges du véhicule de la Croix-Rouge. Sourire de soulagement : cela signifie que je vais e-n-f-i-n pouvoir offrir une variation positive dans mes réponses aux résidents qui se tournent vers moi quotidiennement en quête d’un t-shirt, d’un pantalon, de sous-vêtements. D’autres sacs envahissent le coffre : victoire ! Ahmed se faufile parmi les paquets, et on s’organise en relais pour les ranger sur les trolleys que j’amènerais ensuite dans la Vestiboutique aux étagères désespérément vides.  Je retrouve Ahmed, le nez plongé dans un sac qui a dégringolé avant de s’éventrer sur le sol : 

– « Ça va ? » Je l’interroge. 

– Il brandit une basket flambant neuve, l’air totalement réjouis : « Des trésors Charly ! Des trésors » 

Plus tard, en entamant le tri, je constate qu’Ahmed a l’œil fin ! Des merveilles ! Le contenant des sacs sont merveilles ! 

Notre demande était très définie, elle a été entendue. Vous y avez répondu avec grande générosité et un tel brio ! Nous avons reçu exactement ce qui manque aux résidents…dans les tailles suggérées… certains articles sont neufs : acheté pour combler cette demande. Tout est lavé, plié, repassé. Les sacs sont étiquetés, spécifiant le contenu et la taille. Je n’en reviens pas de ce que vous avez accomplis. Derrière ces dons, il y a une attention particulière pour nos résidents. Le repassage, pliage… c’est l’emballage cadeau du T-Shirt, c’est la considération pour la personne qui va le porter. Cela nous a beaucoup touché mon Père. 

Ce que vous avez accomplis est magistral ! Merci à vous, à tous, à chacun et chacune de nous avoir escorté dans ce beau projet qui est aussi un challenge permanent : l’achalandage de la Vestiboutique. Sublime escorte solidaire ! Les vêtements réceptionnés s’apprêtent à vivre un nouveau cycle de vie bien rempli. Les chemises et polos hommes d’excellente qualité que nous avons reçus reposeront dès lundi sur les épaules des demandeurs de protection internationale qui transitent par chez nous… Je ne doute pas que ces vêtements les accompagneront tout au long de leur parcours borné d’incertitudes et jalonné d’attente… et je suis certaine que la fibre textile empreinte d’une bien singulière solidarité de ces vêtements leur portera chance. 

Merci à tous pour votre belle générosité et pour votre engagement ! 

Très cordialement, 

Charlotte

Et on continue svp

« La majorité des réfugiés que nous accueillons ont un besoin criant de se vêtir et de se chausser. Malheureusement nous ne disposons pas de suffisamment de vêtements, ni de chaussures pour pallier leur demande et répondre à ce besoin. Le challenge est colossal car la plupart des résidents n’ont pas de vêtements de rechange. La sollicitation est énorme et quotidienne.

Nous sommes en manque cruel de vêtements pour hommes. La demande est très définie : des jeans, des pantalons légers, et des shorts d’été. Des T-Shirt ou/et polos.  Mais aussi des joggings et survêtements de sport ainsi que des baskets. Les tailles vont du Small au Large.

Votre généreuse proposition de mobiliser la solidarité des paroissiens pour une collecte générale de vêtements d’été hommes nous est d’un grand secours. Nous vous sommes reconnaissants d’être cet efficace relais solidaire.

Pour la récupération des dons de vêtements, nous pouvons nous organiser de différentes façons : Dépôt devant la porte de la sacristie de l’église

Enfin, si d’enthousiastes bénévoles souhaiteraient s’impliquer ponctuellement dans notre Vestiboutique, nous en serions ravis ! Le travail est varié : tri de vêtements, petit repassage, accueil des résidents dans la Vestiboutique et accompagnement dans leur demande de vêtement, etc. (Bénévolat Vestiboutique : Info et Contact ==) charlotte.bochkoltz@croix-rouge.be)

,

Charly Bochkoltz

Accompagnatrice Sociale & Référente Vestiboutique

 Croix-Rouge de Belgique

Avenue Jules Bordet, 74  –  1140 Evere

www.croix-rouge.be

Eveil à la foi et Liturgie de la Parole des enfants durant les messes

Bonjour à tous,

La messe est un moment de joie, de rencontre et de recueillement.  Pour permettre à tout le monde et à toutes les tranches d’âge d’en profiter pleinement, nous organisons, pendant la messe, à 10h et 11h30, le dimanche, une catéchèse pour vos enfants dans l’oratoire. 

Lors de ce moment qui est dédié aux enfants, nous lisons l’Evangile et en discutons avec eux.  Cela leur permet de participer activement à la messe en s’appropriant l’Evangile et aux parents de se recueillir pleinement.

Les animateurs sont des fidèles qui ont envie, de temps à autre, de prier autrement avec les enfants. Cela permet aussi à leurs parents un temps de prière souvent bien mérité!  

Afin de permettre une alternance raisonnable au sein de l’équipe, nous cherchons des volontaires ! Aucun pré-requis n’ est nécessaire pour être animateur, nous fournissons tout le matériel didactique pour la préparation des catéchèses. 

Donc, si vous avez envie de tenter l’expérience ou pour tout complément d’information, n’hésitez pas à me contacter à l’adresse suivante:  gvanrijckevorsel@gmail.com

Pour terminer, un apéritif d’information est aussi organisé après la messe de 11h30 le 15 mai. Amicalement, Guillaume van Rijckevorsel, au nom de l’équipe pastorale ESJB.

Au Centre Avec le 5 mai

Vivre sans droits de citoyenneté est une situation d’une précarité inouïe. Au quotidien s’invitent des peurs, des discriminations et exploitations subies, une auto-exclusion, une pression constante, des arrestations, des détentions…

Le Centre Avec et le JRS Belgium vous proposent une soirée pour mieux comprendre le vécu des sans-papiers en Belgique, en écoutant le témoignage d’une personne directement concernée et en participant à un jeu de simulation.

Mᴏᴅᴀʟɪᴛᴇ́s :
📍 Où : Rue Maurice Liétart 31, 1150 Bruxelles (arrêt Montgomery)
📅 Quand : Jeudi 5 mai de 18h30 à 21h30.
🪙 PAF : 10€ (nourriture et boissons comprises)
🖊 Inscription : www.centreavec.be ou info@centreavec.be

Plus d’infos par ici 👇👇👇

https://www.centreavec.be/…/peut-on-encore-vivre-sans…/

Peut être une image de 1 personne et texte qui dit ’ANIMATION @CENTRE AVEC 05 mai 2022 à 18h30 #hll de Peut-on encore vivre sans papiers? centre avec JRS FSSE @segr’

Le « Bonjour » de la semaine sainte 2022

Amis de l’église st Jean Berchmans ° st Miche

Célébrations du Triduum Pascal

Jeudi Saint 14 avril, 19h : Messe de la Sainte Cène, suivie d’un temps d’Adoration au Reposoir jusque 22h30.

Vendredi Saint 15 avril

  • Chemin de Croix 15h
  • Office de la Passion 19h

Samedi Saint 16 avril : 20h45 : Vigile Pascale. Feu nouveau dans la Cour d’honneur

Jour de Pâques 17 avril : Messe à 8h30, 10h, 11h30, 18h30

Lundi de Pâques 18 avril : Messes à 7h, 7h45, 11h30 et 18h30

Le Jeudi Saint, le Vendredi Saint, et le Samedi Saint, il n’y pas d’autre célébration que ce qui est indiqué.

Sacrement de la Réconciliation – Confessions

  • Jeudi Saint : de 16h à 18h30
  • Vendredi Saint : Après le Chemin de Croix
  • Samedi Saint : de 17 à 18h30
Zone de Texte: PAQUES 2022
Zone de Texte: « Parole de Dieu pour l’homme aujourd’hui,
Parole de Dieu, ne reste pas loin ! »

Du Dimanche 24 avril à 20h00 au dimanche 29 mai à 20h00 :

5 semaines de prière accompagnée A DISTANCE pour

« VIVRE LE TEMPS PASCAL EN COMMUNION AVEC JESUS RESSUSCITE

DANS MA VIE QUOTIDIENNE »

Au programme :

  • Une rencontre hebdomadaire à distance les dimanches 24 avril, 1, 8, 15, 22 et 29 mai de 20h00 à 21h30
  • Un engagement à prier personnellement 20 à 30 minutes par jour à partir de pistes aidant à méditer ou contempler la Parole de Dieu
  • Une rencontre hebdomadaire de 30 minutes avec un accompagnateur ou une accompagnatrice, à distance ou en présentiel (horaires fixés entre les personnes)

Pour informations supplémentaires et inscription : www.forumsaintmichel, à partir du mercredi 30 mars et avant le vendredi 15 avril.

Ce SAMEDI 16 avril  de 9h15 à 11h15, à la chapelle Notre-Dame des Apôtres

Matinée OASIS avec le P. Jean-Yves Grenet sj

Au programme :

  • Un Office des Laudes aménagé
  • Des apports pour la réflexion et la prière personnelle à partir de l’Ecriture (textes du dimanche ou du saint du jour ou…)
  • Une heure personnelle en silence avec la possibilité de rencontrer l’animateur
  • Une rencontre finale du groupe pour conclure par des approfondissements ou des partages de fruits de la matinée dans un climat de prière.

Aidons-nous à recevoir ensemble l’appel de Paul :

‘Nous le demandons au nom du Christ,

Laissez-vous réconcilier avec Dieu’ (2 Co 5, 20)

Si l’évangile des Rameaux et de la Passion avait été la dernière étape, ce serait une grande déception. Parce que les hommes en finale avaient rejeté Jésus en le mettant en croix. Aujourd’hui, Jésus nous montre que tous les rejets, toutes les exclusions, tous les échecs, tous les manques d’amour ou de respect des personnes, sont vaincus. Il est la vie et elle triomphe de tout. Toujours. Jamais la mort ne l’emporte vraiment, parce que même la mort est entrée dans la vie de toujours avec lui.

Vivre un moment de joie parce qu’il est le Dieu des recommencements et de la vie qui renait. Toujours. De la vie qui accompagne. Toujours.

C’est pour ça qu’on chante des alléluias, qui signifient « Dieu est vivant ». C’est même pour ça qu’à partir de Pâques on mange des œufs en chocolat, qui représentent la vie qui naît comme on le sait de tous les œufs, signes de vie.

Pourquoi ne pas dessiner un arbre de Pâques avec la vie lumineuse, abondante, porteur de de tous les fruits que nous récoltons à la fin de notre carême ? Ou encore un tombeau vide, illuminé, la lumière étant en fait le signe de sa présence.

Ou partager entre nous une lumière qui vient du Cierge Pascal, le plus beau cierge de l’église qui donne sa lumière à tous.

Belle fête de Pâques et sachez que Pâques se fête jusqu’à la Pentecôte, un autre grand moment ! (Signet pour les enfants)

Alléluia

A vous tous, bonne semaine sainte et Joyeuses fêtes de Pâques

Au nom de l’équipe pastorale de l’église st Jean Berchmans, et de la Communauté jésuite

P Tommy

Le Bonjour du 2 avril 2022

Amis de l’église st Jean Berchmans ° st Michel

Le Bonjour du 2 avril 2022

Le Frère Jacques De Meester est décédé ce jeudi 31 mars 2022 à la communauté de La Colombière où il séjournait depuis quelques semaines. Son état de santé et plusieurs passages à l’hôpital le laissaient épuisé, et il aspirait au Repos.

Il y a 70 ans, il entrait avec quelques compagnons à l’Institut Missionnaire de Namur. Dès 1958, Jacques arrive au Congo (RDC). Il y a servi comme tailleur, relieur, horticulteur, garagiste, économe… aux quatre coins du pays. Un jésuite congolais qui était en formation quand il a connu Jacques dit de lui : il était parmi nous un modèle de ponctualité, un travailleur infatigable, un jésuite pieux et obéissant, un grand lecteur très cultivé et un aîné qui rappelait la tradition de la Compagnie. Il y a vécu pendant un demi-siècle et, de retour en Belgique en 2009, il a gardé à cette Province d’Afrique Centrale une attention dont le Père Rigobert Kyungu, Provincial écrit : Il est resté attentif à ce que nous vivons ici et il réagissait assez souvent dans notre « Forum ACE ». Mais ces derniers temps il était assez silencieux…

En 2009, il rejoint la communauté Saint-Michel de Bruxelles, où il a rendu, parmi d’autres services, celui de l’accueil des hôtes, et la préparation des tables du repas le WE. Malgré une fatigue grandissante, il gardait de l’intérêt pour toute l’actualité du monde, en particulier par « l’Internet » comme il aimait dire.

Fidèle jusqu’au bout à la messe quotidienne de 7h en la chapelle ND des Apôtres, il aimait évoquer ste Thérèse et d’autres saints qui l’aidaient à vivre. A leur exemple, il a cherché à ne s’attacher qu’au Seigneur, ‘vivant de peu et si heureux’ comme me l’a dit un membre de sa famille, famille dont il était le dernier de sa génération, passant la main à 16 neveux et nièces et leurs enfants et petits-enfants.

Sorti de la Clinique Saint-Michel où il dû séjourner près d’un mois, Jacques n’a cessé de demander que le Père le fasse venir à Lui ; il lui a demandé, à mon avis, instamment, avec la détermination que nous luis connaissions ; il était prêt. Et sa prière à Marie, à Sainte Thérèse de Lisieux, peut-être aussi à Ignace, qu’il citait parfois, disait cette disponibilité et cette attente. Nul doute qu’il découvre un univers qui dépasse son espérance.

Lorsque j’ai fait ses cartons pour La Colombière, il m’a demandé de ne pas oublier d’y mettre son matériel de couture. Sans doute pourra-t-il maintenant se donner à recoudre tant d’âmes blessées ou déchirées de notre monde.

Jean-Yves Grenet, sj

Le 1° avril 2022.

Les funérailles de Frère Jacques seront célébrées ce mardi à 10h en la chapelle ND des Apôtres.

Peut être une image de 10 personnes et texte qui dit ’2 avril à 15h00 Ordinations sacerdotales et diaconales à suivre en direct sur sur Youtube ihs’

Notre compagnon jésuite Louis Lorieux est ordonné diacre ce jour à 15h à Paris en l’église st Sulpice. Arrivé à Bruxelles à la communauté st Michel il y a quelques mois, il œuvre au Collège Matteo Ricci à Anderlecht et à la pastorale des familles et des jeunes (groupes Magis). Nous le portons ainsi que ses compagnons d’ordination dans notre prière. (Le 4° sur la 2° ligne de la photo) et nous nous en réjouissons de tout cœur !

WEMEET (Accueil de familles de réfugiés pour les « clochers » d’Etterbeek) et l’arrivée de réfugiés ukrainiens à Etterbeek. « En route… »

Site : info-ukraine.be

Wemeet est concerné par la mise en œuvre pratique sur le terrain.  Les réfugiés Ukrainiens recevront le Revenu d’Intégration Sociale, ils se verront attribuer un lieu ou une famille d’accueil.  C’est la commune qui va dispatcher. Il apparaît qu’actuellement l’offre de logements (particulièrement celle de courte durée) dépasse la demande. Nous ne sommes sans doute qu’au début. Wemeet suit la situation de près. Le président du CPAS d’Etterbeek nous a écrit en ce sens.

Reconnu en tant que groupe de personnes qui peuvent être actives sur le terrain dans le rôle de facilitateurs, ou accompagnateurs, ou encore « parrains et marraines » WEMEET, groupe de bénévoles, a l’expérience de l’accompagnement administratif à l’arrivée des réfugiés et peut être contacté pour accompagner les réfugiés Ukrainiens dans la concrétisation de leurs droits et les démarches administratives, médicales ou scolaires qui y sont liées.

Pour ce faire, nous lançons un appel à des bénévoles qui acceptent d’y consacrer quelques heures dans les prochaines semaines. Entourer, accompagner, aider, guider, mais sans doute aussi beaucoup écouter, aider dans l’apprentissage du français, aides aux écoles de devoirs, groupes de paroles, …découvrir l’environnement… Tous les services seront bienvenus. D’éventuels logements possibles sont à signaler à la commune par le site.

Secondairement, les personnes qui possèdent des choses, mobilier ou autre à donner peuvent le signaler… « mais vous le gardez chez vous ».

Une adresse au départ pour Wemeet : Marie Bérard, secrétaire de Wemeet, marieberard@gmail.com.

Caritas International Belgique débloque 80.000 euros pour les victimes de la crise ukrainienne 

Les dons sont les bienvenus au BE88 0000 4141 avec la référence « 4150 Ukraine » et en ligne sur www.caritasinternational.be. Caritas est également membre du Consortium 12-12, qui collecte actuellement des dons dans le cadre de la crise ukrainienne dans le cadre de la campagne Ukraine 12-12. www.caritasinternational.be 

3 avril. 5e dimanche de Carême (Jn 8,1-11)

Rien n’est plus beau que le symbole du cœur.

Le lieu de la vie, des sentiments, des désirs.

Nous l’aimons vigoureux et battant.

Pourtant, les aridités, les inquiétudes,

Les frustrations et les peines sont multiples

L’âge le fragilise.

« Ne songez plus aux choses d’autrefois,

Je fais une chose nouvelle,

Ne la voyez-vous donc pas ? »

Il fait passer un chemin dans nos déserts

A travers nos cœurs arides.

Une femme est surprise

En flagrant délit d’adultère.

  • Où est son amant ?   –

Les pharisiens, observant strictement la Loi,

Interpellent Jésus qui les renvoie

A leur conscience, à leur coeur.

Se laisseront-ils pardonner ?

Prendront-ils la fuite devant le pardon vivant ?

La femme est pardonnée. Nous aussi.

T. Scholtes sj

le Bonjour du 24 mars 2022

Le Bonjour du 24 mars 2022

Retour sur le Congrès Mission de Koekelberg

La première édition belge du Congrès Mission fut un succès ! Avec plus de 1.500 personnes présentes ces 18, 19 et 20 mars 2022, on peut parler de l’un des plus grands rassemblements catholiques belges de l’année. Bilingue et entièrement porté par des laïcs, qui plus est !

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les congressistes en repartirent satisfaits : d’avoir pu nourrir intellectuellement leur foi ou leur compréhension de la mission au travers des tables-rondes ; d’avoir pu découvrir quantité d’initiatives missionnaires locales concrètes, aisément duplicables de retour chez soi ; de voir une Église joyeuse, dynamique et bien vivante ; et, bien-sûr, de la joie de se retrouver. 

A côté de cet activisme débordant, des temps de messe, d’adoration et autres veillées de prière nous ont offert de nous recentrer sur celui sans qui rien n’est possible : le Christ Jésus. Le Pape François ne cesse de nous rappeler que le chrétien est appelé à être disciple-missionnaire. L’annonce de la Bonne Nouvelle, enracinée dans une relation personnelle au Seigneur, est la première mission de l’Église, et donc la nôtre. Au Congrès Mission, on l’a bien compris !

Côté jésuites, il y a là aussi de quoi se réjouir.

Ad extra, le Congrès Mission fut pour la Compagnie l’occasion d’une belle visibilité. Nombreuses sont les personnes venues nous dire leur agréable surprise de voir les jésuites si amplement impliqués. Avec un double-stand, une quinzaine d’interventions et un statut de partenaire officiel, les jésuites n’ont en effet pas démérité ! La tenue d’un stand commun avec plusieurs autres entités ignatiennes fut par ailleurs l’occasion de resserrer nos liens, tandis que la présence d’une soixantaine d’autres exposants permit d’en tisser d’autres, hors des seuls réseaux ignatiens. Enfin, côté congressistes, la demande fut parfois forte avec entre autres une très belle affluence aux ateliers relatifs au discernement de la volonté de Dieu ou aux Exercices spirituels de st Ignace dans la vie ordinaire.

Ad intra, le Congrès nous offrit la joie de travailler ensemble à un même projet. Ce qui n’est pas si courant dans un ordre où un même service de la mission se vit dans une très grande pluralité de projets. En effet, d’autres compagnons ont eux aussi pris leur part en concélébrant, confessant, animant une table-ronde, tenant le stand, assurant une présence radiophonique ou simplement en y étant présents. Qu’ils soient tous remerciés ! (Louis Tonneau sj, Leuven)

L’Eglise catholique belge se joint à la consécration de la Russie et de l’Ukraine à Marie

Ce vendredi 25 mars, le Pape François consacrera la Russie et l’Ukraine au Cœur Immaculé de Marie au cours d’une célébration pénitentielle en la Basilique Saint-Pierre de Rome.

Le monde entier priera lui aussi à cette intention.

Dans notre pays, le Cardinal Jozef De Kesel présidera une célébration eucharistique dans la Basilique de Koekelberg. Au cours de cette célébration pour la paix en Ukraine, qui débutera à 19 heures, l’adoration perpétuelle du Christ dans le Saint-Sacrement, organisée dans la Basilique depuis 10 ans, sera également commémorée.

Avec la consécration de la Russie et de l’Ukraine au Cœur Immaculé de Marie, le Pape François réalise le souhait des évêques catholiques ukrainiens qui le lui avaient récemment demandé. La consécration est une manière particulière de demander la protection et l’intercession de Marie.

Le même jour, l’aumônier pontifical, le Cardinal Konrad Krajewski, procédera également à cette consécration dans le lieu de pèlerinage portugais de Fatima. Marie y est apparue en 1917 et ses messages aux trois petits bergers, mentionnaient explicitement la Russie, la consécration, la guerre et la paix.

La célébration pour la paix en Ukraine dans la Basilique de Koekelberg est la deuxième célébration pour la paix du Cardinal De Kesel. Le dimanche 13 mars, il a présidé une célébration eucharistique très suivie dans la cathédrale de Bruxelles.

Toutes les églises et lieux de culte catholiques de notre pays prient pour la paix depuis l’aggravation des tensions entre la Russie et l’Ukraine et le début de la guerre .

De nombreux chrétiens individuels, des paroisses et des institutions et organisations catholiques s’engagent également à accueillir des réfugiés ukrainiens ou à collecter des biens pour la population ukrainienne restée sur place dans ce pays terriblement détruit et dont de nombreux habitants ont fui vers les pays voisins.

Caritas International, une ONG mandatée par les évêques, fournit une aide matérielle et financière importante en tant que membre du Consortium 12-12. Les évêques belges ont précédemment appelé à prier pour la paix, à soutenir Caritas International et ont demandé à tous ceux qui le pouvaient d’accueillir des réfugiés. Les communautés catholiques ont largement répondu à cet appel.

Les Evêques de Belgique

Le 21 mars 2022

ACTE DE CONSÉCRATION AU CŒUR IMMACULÉ DE MARIE par le pape François

Ô Marie, Mère de Dieu et notre Mère, en cette heure de tribulation nous avons recours à toi.

Tu es Mère, tu nous aimes et tu nous connais : rien de tout ce à quoi nous tenons ne t’est caché.

Mère de miséricorde, nous avons tant de fois fait l’expérience de ta tendresse providentielle, de ta présence qui ramène la paix, car tu nous guides toujours vers Jésus,

Prince de la paix. Mais nous avons perdu le chemin de la paix.

Nous avons oublié la leçon des tragédies du siècle passé, le sacrifice de millions de morts des guerres mondiales.

Nous avons enfreint les engagements pris en tant que Communauté des Nations et nous sommes en train de trahir les rêves de paix des peuples, et les espérances des jeunes.

Nous sommes tombés malades d’avidité, nous nous sommes enfermés dans des intérêts nationalistes, nous nous sommes laissés dessécher par l’indifférence et paralyser par l’égoïsme.

Nous avons préféré ignorer Dieu, vivre avec nos faussetés, nourrir l’agressivité, supprimer des vies et accumuler des armes, en oubliant que nous sommes les gardiens de notre prochain et de la maison commune. Nous avons mutilé par la guerre le jardin de la Terre, nous avons blessé par le péché le cœur de notre Père qui nous veut frères et sœurs.

Nous sommes devenus indifférents à tous et à tout, sauf à nous-mêmes. Et avec honte nous disons : pardonne-nous, Seigneur ! Dans la misère du péché, dans nos fatigues et nos fragilités, dans le mystère d’iniquité du mal et de la guerre, toi, Mère sainte, tu nous rappelles que Dieu ne nous abandonne pas et qu’il continue à nous regarder avec amour, désireux de nous pardonner et de nous relever. C’est Lui qui t’a donnée à nous et qui a fait de ton Cœur immaculé un refuge pour l’Église et pour l’humanité.

Par bonté divine, tu es avec nous, et tu nous conduis avec tendresse, même dans les tournants les plus resserrés de l’histoire Nous recourons donc à toi, nous frappons à la porte de ton Cœur, nous, tes chers enfants qu’en tout temps tu ne te lasses pas de visiter et d’inviter à la conversion. En cette heure sombre, viens nous secourir et nous consoler. Répète à chacun d’entre nous : “Ne suis-je pas ici, moi qui suis ta Mère?”

Tu sais comment défaire les nœuds de notre cœur et de notre temps. Nous mettons notre confiance en toi. Nous sommes certains que tu ne méprises pas nos supplications et que tu viens à notre aide, en particulier au moment de l’épreuve. C’est ce que tu as fait à Cana de Galilée, quand tu as hâté l’heure de l’intervention de Jésus et as introduit son premier signe dans le monde.

Quand la fête était devenue triste, tu lui as dit : « Ils n’ont pas de vin » (Jn 2, 3). Répète-le encore à Dieu, ô Mère, car aujourd’hui nous avons épuisé le vin de l’espérance, la joie s’est dissipée, la fraternité s’est édulcorée. Nous avons perdu l’humanité, nous avons gâché la paix. Nous sommes devenus capables de toute violence et de toute destruction. Nous avons un besoin urgent de ton intervention maternelle.

Reçois donc, ô Mère, notre supplique. Toi, étoile de la mer, ne nous laisse pas sombrer dans la tempête de la guerre. Toi, arche de la nouvelle alliance, inspire des projets et des voies de réconciliation. Toi, “terre du Ciel”, ramène la concorde de Dieu dans le monde. Éteins la haine, apaise la vengeance, enseigne-nous le pardon.

Libère-nous de la guerre, préserve le monde de la menace nucléaire. Reine du Rosaire, réveille en nous le besoin de prier et d’aimer. Reine de la famille humaine, montre aux peuples la voie de la fraternité. Reine de la paix, obtiens la paix pour le monde.

Que tes pleurs, ô Mère, émeuvent nos cœurs endurcis. Que les larmes que tu as versées pour nous fassent refleurir cette vallée que notre haine a asséchée. Et, alors que ne se tait le bruit des armes, que ta prière nous dispose à la paix. Que tes mains maternelles caressent ceux qui souffrent et qui fuient sous le poids des bombes. Que ton étreinte maternelle console ceux qui sont contraints de quitter leurs maisons et leur pays. Que ton Coeur affligé nous entraîne à la compassion et nous pousse à ouvrir les portes et à prendre soin de l’humanité blessée et rejetée. Sainte Mère de Dieu, lorsque tu étais sous la croix, Jésus, en voyant le disciple à tes côtés, t’a dit : « Voici ton fils » (Jn 19, 26). Il t’a ainsi confié chacun d’entre nous. Puis au disciple, à chacun de nous, il a dit : « Voici ta mère » (v. 27).

Mère, nous désirons t’accueillir maintenant dans notre vie et dans notre histoire. En cette heure, l’humanité, épuisée et bouleversée, est sous la croix avec toi. Et elle a besoin de se confier à toi, de se consacrer au Christ à travers toi. Le peuple ukrainien et le peuple russe, qui te vénèrent avec amour, recourent à toi, tandis que ton Cœur bat pour eux et pour tous les peuples fauchés par la guerre, la faim, l’injustice et la misère.

Mère de Dieu et notre Mère, nous confions et consacrons solennellement à ton Cœur immaculé nous-mêmes, l’Église et l’humanité tout entière, en particulier la Russie et l’Ukraine. Accueille cet acte que nous accomplissons avec confiance et amour, fais que cesse la guerre, assure au monde la paix. Le “oui” qui a jailli de ton Cœur a ouvert les portes de l’histoire au Prince de la paix ; nous espérons que la paix viendra encore par ton Cœur.

Nous te consacrons l’avenir de toute la famille humaine, les nécessités et les attentes des peuples, les angoisses et les espérances du monde. Qu’à travers toi, la Miséricorde divine se déverse sur la terre et que la douce palpitation de la paix recommence à rythmer nos journées.

Femme du “oui”, sur qui l’Esprit Saint est descendu, ramène parmi nous l’harmonie de Dieu. Désaltère l’aridité de nos cœurs, toi qui es “source vive d’espérance”. Tu as tissé l’humanité de Jésus, fais de nous des artisans de communion. Tu as marché sur nos routes, guide-nous sur les chemins de la paix. Amen

Le temps d’une soirée, le père Nawras Sammour, jésuite syrien, ancien directeur régional du Service jésuite des réfugiés (JRS) au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, nous évoquera les difficultés quotidiennes pour les habitants de Syrie et du Liban, deux pays aux nombreuses divisions communautaires et blessures de guerre. Il nous parlera également des initiatives locales qui œuvrent pour le respect, le dialogue, la reconstruction et la réconciliation. Il nous témoignera enfin de sa vocation au service du Christ et de l’humanité.

  • Ce soir :  Jeudi 24 mars 2022 à 20h00
  • Inscription www.centreavec.beinfo@centreavec.be
  • Lieu : Forum Saint-Michel | Boulevard Saint-Michel 24, 1040 Bruxelles (arrêt Montgomery)

Théobar : 27 mars

Un ThéoBar (18-30 ans) aura lieu le dimanche 27 mars de 20h à 21h30. Invitée-témoin : Anne-Claire de Liedekerke, présidente de Make Mothers Matter: une ONG qui a pour mission de défendre, faire reconnaître et soutenir les mères, actrices de changement. Rendez-vous à partir de19h45 au 47 avenue de l’Armée, à deux pas de l’église. Après la messe de 18h30.

WEMEET (Accueil de familles de réfugiés pour les « clochers » d’Etterbeek) et l’arrivée de réfugiés ukrainiens à Etterbeek. « En route… »

Site : info-ukraine.be

Wemeet est concerné par la mise en œuvre pratique sur le terrain.  Les réfugiés Ukrainiens recevront le Revenu d’Intégration Sociale, ils se verront attribuer un lieu ou une famille d’accueil.  C’est la commune qui va dispatcher. Il apparaît qu’actuellement l’offre de logements (particulièrement celle de courte durée) dépasse la demande. Nous ne sommes sans doute qu’au début. Wemeet suit la situation de près. Le président du CPAS d’Etterbeek nous a écrit en ce sens.

Reconnu en tant que groupe de personnes qui peuvent être actives sur le terrain dans le rôle de facilitateurs, ou accompagnateurs, ou encore « parrains et marraines » WEMEET, groupe de bénévoles, a l’expérience de l’accompagnement administratif à l’arrivée des réfugiés et peut être contacté pour accompagner les réfugiés Ukrainiens dans la concrétisation de leurs droits et les démarches administratives, médicales ou scolaires qui y sont liées.

Pour ce faire, nous lançons un appel à des bénévoles qui acceptent d’y consacrer quelques heures dans les prochaines semaines. Entourer, accompagner, aider, guider, mais sans doute aussi beaucoup écouter, aider dans l’apprentissage du français, aides aux écoles de devoirs, groupes de paroles, …découvrir l’environnement… Tous les services seront bienvenus. D’éventuels logements possibles sont à signaler à la commune par le site.

Secondairement, les personnes qui possèdent des choses, mobilier ou autre à donner peuvent le signaler… « mais vous le gardez chez vous ».

Une adresse au départ pour Wemeet : Marie Bérard, secrétaire de Wemeet, marieberard@gmail.com.

Caritas International Belgique débloque 80.000 euros pour les victimes de la crise ukrainienne 

Les dons sont les bienvenus au BE88 0000 4141 avec la référence « 4150 Ukraine » et en ligne sur www.caritasinternational.be. Caritas est également membre du Consortium 12-12, qui collecte actuellement des dons dans le cadre de la crise ukrainienne dans le cadre de la campagne Ukraine 12-12. www.caritasinternational.be 

27 mars. 4e dimanche de Carême (Lc 15,1-3 et 11-32)

Tout aujourd’hui est signe de libération. Les Hébreux libérés de l’esclavage en Egypte

Vivent l’action de grâces.

Tous, nous sommes assoiffés de liberté. Le chemin de notre libération passe par la réconciliation.

Devenir une créature nouvelle. Voir toute chose nouvelle en Christ.

Etre dans le Christ, se laisser habiter par lui,

Lui qui n’a pas tenu compte de nos fautes.

Oui, je me lèverai, et j’irai vers mon Père.

Je lui dirai « j’ai péché contre le ciel et envers toi ».

Et le Père appellera à la fête,  À la nouvelle Alliance,

A partager le repas des retrouvailles.

Nous ne sommes pas à son service, Nous vivons dans une communion

Des frères et des sœurs. Pas à quelques-uns, mais Fratelli tutti. (TS)

le Bonjour du 19 mars 2022

Amis de l’église st Jean Berchmans ° st Michel

Le Bonjour du 19 mars 2022

La norme des 200 personnes maximum à l’église est supprimée. L’obligation du port du masque est tombée aussi. Le lavement des mains reste recommandé.

Vu l’énorme facture de mazout reçue récemment, (6000 euros !), nous sommes contraints de ne plus chauffer l’église durant la semaine pour les messes de 11h30 et 18h30, pour lesquelles on recommandera le port d’une veste chaude…

Les personnes qui peuvent nous soutenir dans les frais à payer par l’église (gel pour les mains, électricité, mazout, sont remerciées d’avance. Que ce soit par la collecte ou par un don au compte :  BE76 0016 7006 8295BIC GEBABEBB de l’église ST-JEAN BERCHMANS                     

Ce samedi 12 mars : a eu lieu la célébration du 500° anniversaire de la Canonisation de st Ignace de Loyola et de st François Xavier,

Peut être une image de 5 personnes et intérieur
Peut être une image de 1 personne et intérieur

Comme cela a été annoncé aux messes dominicales, nous vous invitons à participer ensemble au Congrès Mission qui se déroule ce week-end, 18 au 20 mars à la basilique de Koekelberg à Bruxelles. Programme : https://www.congresmission.be/   Allez découvrir la variété des propositions, tables rondes, les ateliers, veillées ; Eucharistie, village de stands, …

Le Père Tommy Scholtes, Martin Rondelet sj, Louis Tonneau, Grégoire le Bel, Louis Tonneau, Caroline Jeunechamps, Gilles Barbe, Marie Rottier, le Forum St Michel et les jésuites seront présents et prendront la parole

Prière pour la Paix

Lue par par le pape au cours de son audience ce mercredi matin :

« Seigneur Jésus-Christ, Fils de Dieu, prends pitié de nous, pécheurs !

Seigneur Jésus, né sous les bombes de Kiev, prends pitié de nous !

Seigneur Jésus, qui es mort dans les bras de sa mère dans un bunker de Kharkiv, prends pitié de nous !

Seigneur Jésus, envoyé au front à 20 ans, aie pitié de nous ! Seigneur Jésus, qui vois encore des mains armées à l’ombre de ta croix, prends pitié de nous !

Pardonne-nous, Seigneur, si, non contents des clous avec lesquels nous avons percé ta main, nous continuons à boire le sang des morts déchirés par les armes. Pardonne-nous, Seigneur, si ces mains, que tu as créées pour garder, sont devenues des instruments de mort.

Pardonne-nous, Seigneur, si nous continuons à tuer notre frère, si nous continuons comme Caïn à enlever des pierres de notre champ pour tuer Abel. Pardonne-nous, Seigneur, si nous continuons à justifier la cruauté par notre fatigue, si par notre douleur, nous légitimons la cruauté de nos actes.

Pardonne-nous la guerre, Seigneur. Seigneur Jésus-Christ, Fils de Dieu, nous t’implorons ! Arrête la main de Caïn ! Éclaire notre conscience, que notre volonté ne soit pas faite.

Ne nous abandonne pas à nos propres actions ! Arrête-nous, Seigneur, arrête-nous !

Et quand tu auras arrêté la main de Caïn, occupe-toi de lui aussi. C’est notre frère.

Ô Seigneur, arrête la violence ! Arrête-nous, Seigneur ! »

Matinée Oasis ce 19 mars. (Aussi ce 2 et 16 avril) de 9h15 à 11h15  

(Chapelle Notre-Dame des Apôtres)

  • Office des Laudes aménagé
  • Apports pour la réflexion et la prière personnelle à partir de l’Ecriture (textes du dimanche ou du saint du jour ou…)
  • Une heure personnelle en silence avec la possibilité de rencontrer l’animateur
  • Une rencontre finale du groupe pour conclure par des approfondissements ou des partages de fruits de la matinée dans un climat de prière.

Animateur ce samedi : Paweł Bondaruk sj,

20 mars. 3e dimanche de Carême (Lc 13,1-9)

Moïse, déterminé, curieux et ouvert à Dieu, ouvre le chemin. Il mène le troupeau du désert à la montagne. Là, appel de Dieu et réponse spontanée.

Dieu se dévoile : « je connais tes souffrances » ou « Je vais libérer le peuple ». Paroles fortes de Dieu sensible à ce que nous vivons, Dans nos souffrances et dans nos joies.

Une même nourriture spirituelle nous est offerte, Une même boisson provenant d’un rocher spirituel, Une source qui est le Christ.  Tout événement est occasion de conversion.

Dieu ne s’épuise pas en impatience. Et si « notre figuier » semble porter peu de fruit, Il l’entourera lui-même de fumier, ou de grâces, pour qu’il porte du fruit à l’avenir. Carême, temps de grâce et de jeûne. (TS, Editions jésuites)

La Syrie et le Liban : deux pays à vif. Le premier est exsangue et endeuillé. Le second est en colère et au bord de la faillite. Deux nations transformées en échiquiers des puissances étrangères. Deux peuples qui peinent à trouver les raisons d’espérer. Un immobilisme politique et une classe politique pour qui l’objectif premier est trop souvent le maintien au pouvoir et les privilèges qui l’accompagnent. Une région touchée de plein fouet par les défis environnementaux et climatiques.

Le temps d’une soirée, le père Nawras Sammour, jésuite syrien, ancien directeur régional du Service jésuite des réfugiés (JRS) au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, nous évoquera les difficultés quotidiennes pour les habitants de Syrie et du Liban, deux pays aux nombreuses divisions communautaires et blessures de guerre. Il nous parlera également des initiatives locales qui œuvrent pour le respect, le dialogue, la reconstruction et la réconciliation. Il nous témoignera enfin de sa vocation au service du Christ et de l’humanité.

Théobar : 27 mars

Un ThéoBar (18-30 ans) aura lieu le dimanche 27 mars de 20h à 21h30. Invitée-témoin : Anne-Claire de Liedekerke, présidente de Make Mothers Matter: une ONG qui a pour mission de défendre, faire reconnaître et soutenir les mères, actrices de changement. Rendez-vous à partir de19h45 au 47 avenue de l’Armée, à deux pas de l’église. Après la messe de 18h30.

WEMEET (Accueil de familles de réfugiés pour les « clochers » d’Etterbeek) et l’arrivée de réfugiés ukrainiens à Etterbeek. « En route… »

3 millions d’Ukrainiens ont fui leur région pays depuis l’invasion par la Russie. Des centaines de personnes sont déjà arrivées en Belgique. Administrativement, leur accueil est simplifié par rapport à des accueils précédents.  Une directive européenne est en place : des personnes qui ont fui des zones de conflit armé ou de violence endémique, ou des personnes soumises à des violations systématiques ou généralisées des droits de l’homme.  Les personnes reçoivent un titre de séjour et de protection temporaire qui ne préjuge pas du statut de la reconnaissance du statut de réfugié.  Regroupement familial possible ensuite ; l’accès à la procédure d’asile est autorisé.

Durée : le titre de séjour est attribué pour une durée d’un an et peut être prorogé un an supplémentaire avec une demande tous les six mois. Par la suite, une prolongation peut être décidée par le Conseil européen (=> 2 ans).

Emploi : autorisation d’exercer une activité salariée ou non salariée, les personnes ont accès à la formation professionnelle, à des stages en entreprise. 

Sécurité sociale, droit à un hébergement approprié plus le soutien nécessaire en matière d’aide sociale et de subsistance (RIS) ainsi qu’aux soins médicaux (inscription dans une mutuelle).

Education : accès au système éducatif.

Financement : les mesures prévues dans la directive bénéficient du Fonds européen pour les réfugiés. En principe, des moyens financiers vont suivre. Les CPAS seraient financés par ce fonds.

Les Etats membres doivent apporter une aide nécessaire spécifique pour les mineurs non accompagnés (mna) et pour les personnes qui ont subi tortures, viols ou autres formes de violences psychologiques, physiques ou sexuelles (conséquences des bombardements sur les enfants).

Site : info-ukraine.be

Un élan de la population amène des personnes à se signaler déjà à WeMeet, identifié à Etterbeek comme organisation d’accueil.  Pour le logement, la première adresse à laquelle s’adresser est la commune.  N’importe quel lieu ne peut accueillir une femme avec des enfants.  Caritas est la première adresse à laquelle on peut verser des fonds.

Wemeet est concerné par la mise en œuvre pratique sur le terrain.  Les réfugiés Ukrainiens recevront le Revenu d’Intégration Sociale, ils se verront attribuer un lieu ou une famille d’accueil.  C’est la commune qui va dispatcher. Il apparaît qu’actuellement l’offre de logements (particulièrement celle de courte durée) dépasse la demande. Nous ne sommes sans doute qu’au début. Wemeet suit la situation de près.

Reconnu en tant que groupe de personnes qui peuvent être actives sur le terrain dans le rôle de facilitateurs, ou accompagnateurs, ou encore « parrains et marraines » WEMEET, groupe de bénévoles, a l’expérience de l’accompagnement administratif à l’arrivée des réfugiés et peut être contacté pour accompagner les réfugiés Ukrainiens dans la concrétisation de leurs droits et les démarches administratives, médicales ou scolaires qui y sont liées.

Pour ce faire, nous lançons un appel à des bénévoles qui acceptent d’y consacrer quelques heures dans les prochaines semaines. Entourer, accompagner, aider, guider, mais sans doute aussi beaucoup écouter, aider dans l’apprentissage du français, aides aux écoles de devoirs, groupes de paroles, …découvrir l’environnement… Tous les services seront bienvenus. D’éventuels logements possibles sont à signaler à la commune par le site.

Secondairement, les personnes qui possèdent des choses, mobilier ou autre à donner peuvent le signaler… « mais vous le gardez chez vous ».

Deux adresses au départ pour Wemeet : Marie Bérard, secrétaire, marieberard@gmail.com.

Caritas International Belgique débloque 80.000 euros pour les victimes de la crise ukrainienne 
Caritas International Belgique alloue 80.000 euros supplémentaires pour soutenir l’accueil des réfugiés d’Ukraine en Pologne et en Moldavie. Un montant de 50.000 euros est débloqué pour Caritas en Pologne. Caritas Moldova recevra 30.000 euros.

Les dons sont les bienvenus au BE88 0000 4141 avec la référence « 4150 Ukraine » et en ligne sur www.caritasinternational.be. Caritas est également membre du Consortium 12-12, qui collecte actuellement des dons dans le cadre de la crise ukrainienne dans le cadre de la campagne Ukraine 12-12. www.caritasinternational.be 

Le Bonjour du 28 février: entrer en carême

Le gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale s’est aligné sur les normes législatives du gouvernement fédéral. La norme régionale des 200 personnes maximum à l’église est supprimée.

L’obligation du port du masque reste en vigueur à Bruxelles comme dans toutes les Régions du pays, y compris pour les enfants de plus 6 ans, comme le lavement des mains. La collecte se faite toujours à la sortie de la célébration.

Mercredi des Cendres en code orange à st Jean Berchmans

Le mercredi des Cendres est célébrée l’entrée en Carême et le début de la Montée vers Pâques. Cette année, le mercredi des Cendres a lieu le 2 mars 2022. En communion avec nos frères et sœurs d’Ukraine.

Même s’il y a quelques conditions spéciales liées au code orange du baromètre Covid, l’Église célèbre le mercredi des Cendres, dans le respect des règles sanitaires en vigueur.  

Rite adapté 

En temps ordinaire, lors de la célébration des Cendres, pendant une eucharistie ou pendant une liturgie de la Parole, le prêtre trace un signe de croix sur le front des chrétiens qui se présentent. La petite croix tracée est un rappel de leur vocation : suivre le Christ et vivre de l’Évangile. 

« Convertissez-vous, et croyez à l’Evangile », « Souviens-toi que tu es poussière, et que tu retourneras en poussière », sont les paroles que le prêtre ou le diacre pourront dire. 

En raison des règles sanitaires, le prêtre ne peut toucher le front des croyants, et il déposera dès lors un peu de cendres sur la tête des chrétiens, dans un rite adapté. 

Les cendres sont fabriquées à partir des rameaux bénits l’an dernier et qui ont été brulés, en vue du Mercredi des Cendres de cette année. 

Les cendres sont un symbole biblique de la fragilité et de mortalité de la condition humaine. Elles sont aussi le signe d’un appel à la conversion et de vie nouvelle.  Dans le temps, les terres agricoles et les anciennes vignes brûlées rendaient la terre à nouveau fertile. 

Horaires du jour : 7h, 7h45, 11h30 et 18h30.

Après la messe de 18h30, partage du Bol de riz. Merci de vous inscrire pour prévoir environ le nombre de personnes participant à ce moment de solidarité. Cfr. Le site Kelmesse.org pour la réservation. Choisissez Archevêché Malines Bruxelles et puis Eglise st Jean Berchmans.

La messe comme telle est sans réservation.

2 mars 2022 – Mercredi des Cendres (Mt 6,1-6 et 16-18) – Entrée en Carême : demandez les signets pour adultes et enfants !

« Revenez à moi ! »

C’est le moment favorable.

Laissons-nous réconcilier. Il est prêt à nous secourir.

Il est tendre et miséricordieux. Lent à la colère et plein d’amour.

40 jours pour découvrir Dieu à nouveau.

A travers la prière et le jeûne.

En recevant humblement les cendres,

Signe de notre pénitence et de notre conversion.

Ouvrant nos cœurs au partage et à la solidarité.

Quelques étapes : L’entendre, l’écouter.

Que me dit-il, à moi ?

Accepterai-je d’ouvrir mon cœur ?

Là j’oserai. Là je changerai. La prière coulera de soi.

Le partage deviendra évident. En lui faisant de la place

Par le jeûne qui est accueil et ouverture.

Ma montée et notre montée vers Pâques

Seront purification et illumination.(T. Scholtes sj)

✝️⛪ Bienvenue à la MESSE DES Cendres pour les FAMILLES !

🕟 Le dimanche 6 mars à 16h30 à l’église Saint-Jean Berchmans (Collège Saint-Michel, Etterbeek).

✨ Ensemble, enfants, ados, parents et grands-parents, entrons en Carême :

✅ Imposition des Cendres, gestes de Carême…

✅ Lectures du dimanche

✅ Pas d’inscription !

🎤🎹 Tu aimes chanter, tu joues d’un instrument ? Tu es motivé(e) pour une lecture ?

👉 Contacte :  Louis Lorieux sj : louis.lorieux@jesuites.com ou Caroline : 0476 500 386

A la joie de commencer ensemble le chemin vers Pâques !💒🙏👨‍👩‍👧‍👦

  • Durant le carême, la messe du soir 18h30 sera suivie d’un office de vêpres à la chapelle ND des Apôtres (20 minutes)
  • Samedi 5 mars :  de 9h15 à 11h30 Matinée de prière OASIS, entrer dans la prière, dans la communion solidaire avec nos frères et sœurs en humanité. « Entrer en carême, c’est quoi en 2022 ? », accompagnement T. Scholtes sj
  • Samedi 12 mars : 500° anniversaire de la canonisation de st Ignace de Loyola et st François Xavier. Messe à 18h qui sera suivie d’une conférence du P. Bernard Joassart, « « Les Bollandistes parlent des saints jésuites… » 

Message du pape François pour le Carême 2022

Chers frères et sœurs,

Le Carême est un temps propice de renouveau personnel et communautaire qui nous conduit à la Pâques de Jésus-Christ mort et ressuscité. Pendant le chemin de Carême 2022 il nous sera bon de réfléchir à l’exhortation de saint Paul aux Galates : « Ne nous lassons pas de faire le bien, car, le moment venu, nous récolterons, si nous ne perdons pas courage. Ainsi donc, lorsque nous en avons l’occasion (chairós), travaillons au bien de tous » (Gal 6, 9-10a).

  1. Semailles et récolte

Dans ce passage, l’Apôtre évoque l’image des semailles et de la récolte, si chère à Jésus (cf. Mt 13). Saint Paul nous parle d’un chairos : un temps propice pour semer le bien en vue d’une récolte. Quelle est cette période favorable pour nous ? Le Carême l’est, certes, mais toute l’existence terrestre l’est aussi, et le Carême en est de quelque manière une image[1]. Dans notre vie la cupidité et l’orgueil, le désir de posséder, d’accumuler et de consommer prévalent trop souvent, comme le montre l’homme insensé dans la parabole évangélique, lui qui considérait sa vie sûre et heureuse grâce à la grande récolte amassée dans ses greniers (cf. Lc 12 ,16-21). Le Carême nous invite à la conversion, au changement de mentalité, pour que la vie ait sa vérité et sa beauté non pas tant dans la possession que dans le don, non pas tant dans l’accumulation que dans la semence du bien et dans le partage.

Le premier agriculteur est Dieu lui-même, qui généreusement « continue de répandre des semences de bien dans l’humanité » (Enc. Fratelli tutti, n. 54). Pendant le Carême, nous sommes appelés à répondre au don de Dieu en accueillant sa Parole « vivante et énergique » (He 4,12). L’écoute assidue de la Parole de Dieu fait mûrir une docilité prête à son action (cf. Jc 1,21) qui rend notre vie féconde. Si cela nous réjouit déjà, plus grand encore est cependant l’appel à être « des collaborateurs de Dieu » (1 Co 3, 9), en tirant parti du temps présent (cf. Ep 5, 16) pour semer nous aussi en faisant du bien. Cet appel à semer le bien ne doit pas être considéré comme un fardeau, mais comme une grâce par laquelle le Créateur nous veut activement unis à sa féconde magnanimité.

TIRER PARTI DU TEMPS PRÉSENT POUR SEMER NOUS AUSSI EN FAISANT DU BIEN

Et la récolte ? Ne sème-t-on pas en vue de la récolte ? Bien sûr. Le lien étroit entre les semailles et la récolte est réaffirmé par saint Paul lui-même, qui affirme : « À semer trop peu, on récolte trop peu ; à semer largement, on récolte largement » (2Co 9, 6). Mais de quelle moisson s’agit-il ? Un premier fruit du bien semé se retrouve en nous-mêmes et dans nos relations quotidiennes, jusque dans les plus petits gestes de bonté. En Dieu, aucun acte d’amour, si petit soit-il, et aucune “fatigue généreuse” ne sont perdus (cf. Exhort. apost. Evangelii gaudium, n. 279). De même que l’arbre se reconnaît à ses fruits (cf. Mt 7,16-20), de même la vie remplie de bonnes œuvres est lumineuse (cf. Mt 5, 14-16) et apporte au monde le parfum du Christ (cf. 2 Co 2,15). Servir Dieu, sans péché, fait récolter des fruits de sainteté pour le salut de tous (cf. Rm 6, 22).

EN DIEU, AUCUN ACTE D’AMOUR, SI PETIT SOIT-IL, ET AUCUNE “FATIGUE GÉNÉREUSE” NE SONT PERDUS

En réalité, il ne nous est permis de voir qu’une petite partie du fruit de ce que nous semons puisque, selon le proverbe évangélique, « l’un sème, l’autre moissonne » (Jn 4, 37). C’est précisément en semant pour le bien d’autrui que nous participons à la magnanimité de Dieu : « il y a une grande noblesse dans le fait d’être capable d’initier des processus dont les fruits seront recueillis par d’autres, en mettant son espérance dans les forces secrètes du bien qui est semé » (Enc. Fratelli tutti, n. 196). Semer le bien pour les autres nous libère de la logique étroite du gain personnel et confère à nos actions le large souffle de la gratuité, en nous insérant dans l’horizon merveilleux des desseins bienveillants de Dieu.

« IL Y A UNE GRANDE NOBLESSE DANS LE FAIT D’ÊTRE CAPABLE D’INITIER DES PROCESSUS DONT LES FRUITS SERONT RECUEILLIS PAR D’AUTRES, EN METTANT SON ESPÉRANCE DANS LES FORCES SECRÈTES DU BIEN QUI EST SEMÉ » (FRATELLI TUTTI)

La Parole de Dieu élargit et élève notre regard encore plus, elle nous annonce que la véritable moisson est la moisson eschatologique, celle du dernier jour, du jour sans coucher du soleil. Le fruit accompli de notre vie et de nos actions est le « fruit pour la vie éternelle » (Jn 4, 36) qui sera notre « trésor dans les cieux » (Lc 12, 33 ; 18, 22). Jésus lui-même utilise l’image du grain qui meurt en terre et porte du fruit pour exprimer le mystère de sa mort et de sa résurrection (cf. Jn 12, 24) ;et Saint Paul la reprend pour parler de la résurrection de notre corps : « Ce qui est semé périssable ressuscite impérissable ; ce qui est semé sans honneur ressuscite dans la gloire ; ce qui est semé faible ressuscite dans la puissance ; ce qui est semé corps physique ressuscite corps spirituel » (1 Co 15, 42-44). Cet espoir est la grande lumière que le Christ ressuscité apporte dans le monde :« Si nous avons mis notre espoir dans le Christ pour cette vie seulement, nous sommes les plus à plaindre de tous les hommes. Mais non ! Le Christ est ressuscité d’entre les morts, lui, premier ressuscité parmi ceux qui se sont endormis» (1 Co 15, 19-20), de sorte que ceux qui sont intimement unis à lui dans l’amour, « par une mort qui ressemble à la sienne » (Rm 6, 5), soient aussi unis dans sa résurrection pour la vie éternelle(cf. Jn 5, 29) : « Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père » (Mt 13, 43).

2. « Ne nous lassons pas de faire le bien »

La résurrection du Christ anime les espoirs sur terre de la « grande espérance » de la vie éternelle et introduit déjà le germe du salut dans le temps présent (cf. Benoît XVI, Enc. Spe salvi, nn. 3. 7). Face à l’amère déception de tant de rêves brisés, face à l’inquiétude devant les défis qui nous attendent, face au découragement dû à la pauvreté de nos moyens, la tentation est de se replier sur son propre égoïsme individualiste et de se réfugier dans l’indifférence aux souffrances des autres. En effet, même les meilleures ressources sont limitées : « Les garçons se fatiguent, se lassent, et les jeunes gens ne cessent de trébucher » (Is 40, 30), mais Dieu « rend des forces à l’homme fatigué, il augmente la vigueur de celui qui est faible. […] Ceux qui mettent leur espérance dans le Seigneur trouvent des forces nouvelles ; ils déploient comme des ailes d’aigles, ils courent sans se lasser, ils marchent sans se fatiguer » (Is 40, 29.31). Le Carême nous appelle à placer notre foi et notre espérance dans le Seigneur (cf. 1 P 1, 21), car c’est seulement avec le regard fixé sur Jésus-Christ ressuscité (cf. He 12, 2) que nous pouvons accueillir l’exhortation de l’Apôtre : « Ne nous lassons pas de faire le bien » (Ga 6, 9).

Ne nous lassons pas de prier. Jésus a enseigné qu’il faut « toujours prier sans se décourager » ( Lc 18, 1). Nous devons prier parce que nous avons besoin de Dieu. Suffire à soi-même est une illusion dangereuse. Si la pandémie nous a fait toucher du doigt notre fragilité personnelle et sociale, que ce Carême nous permette d’expérimenter le réconfort de la foi en Dieu sans laquelle nous ne pouvons pas tenir (cf. Is 7, 9). Personne ne se sauve tout seul, car nous sommes tous dans la même barque dans les tempêtes de l’histoire[2]. Mais surtout personne n’est sauvé sans Dieu, car seul le mystère pascal de Jésus-Christ donne la victoire sur les eaux sombres de la mort. La foi ne nous dispense pas des tribulations de la vie, mais elle permet de les traverser unis à Dieu dans le Christ, avec la grande espérance qui ne déçoit pas et dont le gage est l’amour que Dieu a répandu dans nos cœurs par l’Esprit Saint (cf. Rm 5, 1-5).

NOUS DEVONS PRIER PARCE QUE NOUS AVONS BESOIN DE DIEU. SUFFIRE À SOI-MÊME EST UNE ILLUSION DANGEREUSE.

Ne nous lassons pas d’éliminer le mal de notre vie. Que le jeûne corporel auquel nous appelle le Carême fortifie notre esprit pour lutter contre le péché. Ne nous lassons pas de demander pardon dans le sacrement de la pénitence et de la réconciliation, sachant que Dieu ne se fatigue pas de nous pardonner[3]Ne nous lassons pas de lutter contre la concupiscence, cette fragilité qui nous pousse à l’égoïsme et à tout mal, trouvant au fil des siècles diverses voies permettant de plonger l’homme dans le péché (cf. Enc. Fratelli tutti, n. 166). L’une de ces voies est le risque d’addiction aux médias numériques, qui appauvrit les relations humaines. Le Carême est un temps propice pour contrer ces écueils et cultiver plutôt une communication humaine plus intégrale (cf. ibid., n. 43), faite de « vraies rencontres » ( ibid., n. 50), face à face.

Ne nous lassons pas de faire le bien dans la charité concrète envers notre prochain. Au cours de ce Carême, pratiquons l’aumône avec joie (cf. 2 Co 9, 7). Dieu « fournit la semence au semeur et le pain pour la nourriture » (2 Co 9, 10) pourvoit à chacun d’entre nous, non seulement pour que nous puissions avoir à manger, mais aussi pour que nous puissions faire preuve de générosité en faisant du bien aux autres. S’il est vrai que toute notre vie est un temps pour semer le bien, profitons particulièrement de ce Carême pour prendre soin de nos proches, pour nous rendre proches de ces frères et sœurs blessés sur le chemin de la vie (cf. Lc 10, 25-37).Le Carême est un temps propice pour rechercher, et non éviter, ceux qui sont dans le besoin ; appeler, et non ignorer, ceux qui désirent l’écoute et une bonne parole ; visiter, et non abandonner, ceux qui souffrent de la solitude. Mettons en pratique l’appel à faire du bien envers tous en prenant le temps d’aimer les plus petits et les sans défense, les abandonnés et les méprisés, celui qui est victime de discrimination et de marginalisation (cf. Enc. Fratelli tutti, n. 193).

  • « Nous récolterons si nous ne perdons pas courage »

Le Carême nous rappelle chaque année que « le bien, comme l’amour également, la justice et la solidarité ne s’obtiennent pas une fois pour toutes ; il faut les conquérir chaque jour » (ibid., n. 11). Demandons donc à Dieu la patiente constance du cultivateur (cf. Jc 5, 7) pour ne pas renoncer à faire le bien, pas à pas. Que celui qui tombe tende la main au Père qui relève toujours. Que celui qui s’est perdu, trompé par les séductions du malin, ne tarde pas à retourner à lui qui « est riche en pardon » (Is 55, 7). En ce temps de conversion, trouvant appui dans la grâce de Dieu et dans la communion de l’Église, ne nous lassons pas de semer le bien. Le jeûne prépare le terrain, la prière l’irrigue, la charité le féconde. Nous avons la certitude dans la foi que « nous récolterons si nous ne perdons pas courage » et que, avec le don de la persévérance, nous obtiendrons les biens promis (cf. He 10, 36) pour notre propre salut et celui des autres (cf. 1 Tim 4, 16). Pratiquant l’amour fraternel envers tous, nous sommes unis au Christ, qui a donné sa vie pour nous (cf. 2 Co 5, 14-15) et nous goûtons d’avance la joie du Royaume des Cieux, quand Dieu sera « tout en tous » (1 Co 15, 28).

NE NOUS LASSONS PAS DE SEMER LE BIEN. LE JEÛNE PRÉPARE LE TERRAIN, LA PRIÈRE L’IRRIGUE, LA CHARITÉ LE FÉCONDE

Que la Vierge Marie, du sein de laquelle a germé le Sauveur, et qui gardait toutes les choses « et les méditait dans son cœur » (Lc 2, 19), nous obtienne le don de la patience et nous soit proche par sa présence maternelle, afin que ce temps de conversion porte des fruits de salut éternel.

Donné à Rome, près de Saint Jean de Latran, le 11 novembre 2021, Mémoire de Saint Martin, Evêque.

FRANÇOIS


[1]Cf. Saint Augustin , Serm. 243, 9,8 ; 270, 3 ; Fr. dans Ps. 110, 1.

[2]Cf. Moment extraordinaire de prière en temps d’épidémie (27 mars 2020).

[3]Cf. Angélus du 17 mars 2013. source : vatican.va

Comme cela a été annoncé aux messes dominicales, nous vous invitons à participer ensemble au Congrès Mission qui se déroulera du 18 au 20 mars à la basilique de Koekelberg à Bruxelles. Il est possible de participer à tout ou à une partie du week-end.

  • Programme détaillé : https://www.congresmission.be/   Allez découvrir la variété des propositions, tables rondes, les ateliers, veillées ; Eucharistie, village de stands, …
  • Le Père Tommy Scholtès, Martin Rondelet sj, Louis Tonneau, Caroline Jeunechamps, Marie Rottier, le Forum St Michel et les jésuites seront présents et prendront la parole
  • Pour découvrir sur les ondes :

Un congrès pour se retrouver : https://rcf.fr/actualite/au-fil-de-la-vie?episode=207471

Des tables rondes pour débattre : https://rcf.fr/actualite/au-fil-de-la-vie?episode=207470

Des veillées variées, priantes et joyeuses : https://rcf.fr/actualite/au-fil-de-la-vie?episode=210189

  • Contact : Vbontemps@skynet.be ; 0478/66 80 50
  • Vous souhaitez faire un don pour l’organisation du Congrès ? Versez-le sur le compte : IBAN : BE32 7330 5839 1202 // BIC : KRED BE BB – Communication : « Don Congrès Mission ». Adresse postale : Centre Interdiocésain – Interdiocésain Centrum GUIMARDSTRAAT 1 1040 BRUSSEL. Merci de votre générosité ! 

Bonjour 19 février 2022

Amis de l’église st Jean Berchmans ° st Michel
Le Bonjour du WE du 19 et 20 février 2022

Suite au passage à l’orange du « baromètre COVID », le gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale a décidé de s’aligner sur les normes législatives du gouvernement fédéral, et donc la norme régionale des 200 personnes maximum à l’église est dorénavant supprimée à Bruxelles.

L’obligation du port du masque reste en vigueur à Bruxelles comme dans toutes les Régions du pays. Le lavement des mains obligatoire n’est plus indiqué comme norme obligatoire.

Retours, invitations et annonces

• Lundi 14 Février : END Messe de st Valentin Autrement

Environ 170 participants à la messe et quelque 70 au drink après la messe. Animée par la chorale de Froidmont, qui était déjà venue il y a 2 ans. Bonne opportunité pour nouer des contacts (animation enfants, …). Belle préparation des Equipes Notre Dame et interventions diverses durant la célébration. Petit topo à la fin de la Messe sur les Equipes Notre Dame.

• Animation des enfants le dimanche à 10h et 11h30

Guillaume van Rijckevorsel assure la coordination. Caroline et Bénédicte font aussi des animations. On souhaiterait quelques parents de plus pour assurer des roulements. Qui veut bien aider ? On l’appelle « Liturgie de la Parole » ou « Eveil à la foi ? »

• Exercices dans la Vie Ordinaire (EVO) avec Magis Bruxelles

47 inscriptions aux Exercices spirituels dans la Vie Ordinaire. Magnifique groupe de jeunes et d’accompagnateurs/trices.
Ils se rencontrent le jeudi soir et ont une démarche de prière quotidienne personnelle, et rencontrent un accompagnateur une fois par semaine.

• Mercredi des Cendres 2 mars :

Bol de riz après la messe de 18h30. Les cendres seront distribuées aux heures habituelles aussi 7h, 7h45, 11h30, et 18h30.
Mercredi 6 mars, d’un « dimanche des cendres en famille » à 16h00 à la chapelle ND des Apôtres.

• Conférence le 12 mars par les Bollandistes

Journée du 400e anniversaire de la canonisation de st Ignace de Loyola et de st François Xavier. Conférence du P. Bernard Joassart à l’église après la messe. Beau moment de l’Année Ignatienne.

• Démarche des familles pour le carême. Aller sur le site « Jesuites.com ». Et s’inscrire :
Carême 2022 – En famille, marcher vers Pâques avec des grands témoins ignatiens – Jésuites

• • • Carême 2022 – En famille, marcher vers …

• Congrès mission (18-20 mars)

Le Congrès Mission est un rassemblement annuel – Une première à Bruxelles – de tous les chrétiens, de toutes les générations autour de deux objectifs :

  • D’abord celui de se retrouver en Eglise et faire communauté, tel à un grand et joyeux repas de famille des chrétiens de Belgique.
    -Ensuite celui de s’interroger autour de la question : comment partager et transmettre notre foi aujourd’hui ?
    Il y aura donc des tables rondes de réflexion, des dizaines d’ateliers où des paroisses de toute la Belgique témoigneront de leurs initiatives très concrètes pour dynamiser leur vie de communauté paroissiale.
    Enfin, et c’est l’essentiel, nous nous retrouverons autour de belles veillées et de grandes messes pour prier ensemble et partager la joie de croire en Dieu.
    Le Congrès Mission est porté par un groupe de laïcs, de toutes générations. Il s’inscrit donc tout-à-fait dans l’esprit du Synode organisé par le Pape François. Dans ce cadre, nous avons besoin de vous pour le faire connaître, servez-vous largement en flyers à la sortie de l’église. Si vous souhaitez en savoir plus, je me tiens à votre disposition après la messe. Pour le reste, vous pouvez dès à présent vous inscrire comme participant, ou comme bénévole, pour un jour, ou deux, ou pour tout le week-end, via notre site :
    Une manière de favoriser les rencontres est aussi d’héberger chez vous un intervenant ou un participant venant de loin. Si vous avez un logement à proposer vous pouvez le faire via billet web sur le site du congrès mission et dans la question « besoin d’un logement ? » ils peuvent proposer un logement soit le vendredi, soit le samedi, soit les deux soirs ou envoyer un mail à l’adresse Congres Mission Bruxelles congresmissionbruxelles@gmail.com ou à geraldinedembour@hotmail.com.

Ordination diaconale de Louis Lorieux sj.

Arrivé dans notre communauté st Michel en septembre dernier, il travaille au Collège Matteo Ricci, tout en étant très implique dans les équipes Magis et la pastorale des familles. Il sera ordonné diacre le samedi 2 avril à 15h en l’église st Sulpice de Paris. Plusieurs jésuites de la communauté s’y rendent évidemment. Nous l’accompagnons de notre prière et sommes heureux de son témoignage apostolique parmi nous.